Dimanche 5 septembre 2021
1h 58mn

Quintette avec clarinette K 581 de Wolfgang Amadeus Mozart

Jérémie Cahen, Chantal Cazaux et Emmanuelle Giuliani élisent la version de référence du Quintette avec clarinette K 581 de Mozart.

Quintette avec clarinette K 581 de Wolfgang Amadeus Mozart
Le compositeur Wolfgang Amadeus Mozart (portrait posthume par Barbara Krafft)

Vous souhaitez participer à l'émission ?

Votez pour votre version préférée duQuintette avec clarinette K 581deMozart et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine.

compte-rendu:

Rien ne s’envole ici : Wolfgang Meyer et les Mosaïques assombrissent ce Mozart qui pourtant n’est que lumière.  

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

On dirait que les cordes s’effacent devant la clarinette m’as-tu-vu de Martin Fröst. Et puis ces phrasés arbitraires et ces minauderies dessinent un Quintette tristounet, sans relief ; on croyait une lecture intimiste, elle n’est que timide.  

De l’air, du soleil, une écoute amicale et une forte unité : d’une seule coulée, le premier mouvement est limpide et le Larghetto d’un hédonisme sonore entêtant. Mais cette sérénité n’ennuierait-elle pas ?  

Cinq solistes de rêve (Stoltzman et ses quatre complices du Quatuor de Tokyo) se sont donnés rendez-vous, cinq divos déployant leur voix et plus beaux atours dans un gala d’airs d’opéra et d’ensembles d’un chic insurpassable : délices de phrasés, sons fruités, longueur de souffle et d’archet, petits clins d’œil, chant éperdu. Un rêve… trop beau ? 

Un seul mot : naturel. Le Mozart de Pierre Génisson coule de source, vivant, vibrant, faisant confiance à la musique sans jamais en rajouter, en quête avec ses amis du Quartet 212 d’une respiration commune qui révèle Mozart et rien que Mozart. On est ému, tout simplement. 

Ici, on chante, on danse, on prend des risques et on les assume ! Le jeu vif des Hagen, combiné à une clarinette qui semble jouer sa vie (les aigus tranchants d’Eduard Brunner n’ont pas leur pareil) donnent un Quintette apollinien et dionysiaque, solaire, dépressif, dont les reliefs et les paysages montrent la joie autant que la mélancolie. Quelle poésie !

palmarès:

N°1
Version B
Eduard Brunner, Quatuor Hagen (DG, 1987) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Eduard Brunner & Quatuor Hagen
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Eduard Brunner & Quatuor Hagen, © DG

N°2
Version F
Pierre Génisson, Quartet 212 (Aparté, 2016) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Pierre Genisson & Quartet 212
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Pierre Genisson & Quartet 212, © Aparté

N°3
Version D
Richard Stoltzman, Quatuor de Tokyo (RCA, 1991) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Richard Stoltzman & Quatuor de Tokyo
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Richard Stoltzman & Quatuor de Tokyo, © RCA

N°4
Version A
Sabine Meyer, Wiener Streichsextett (EMI, 1988) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Sabine Meyer & Wiener Streichsextett
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Sabine Meyer & Wiener Streichsextett, © EMI

N°5
Version E
Martin Fröst, Quatuor Vertavo (Bis, 2003) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Martin Fröst & Quatuor Vertavo
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Martin Fröst & Quatuor Vertavo, © Bis

N°6
Version C
Wolfgang Meyer, Quatuor Mosaïques (Astrée, 1990) 

Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Wolfgang Meyer & Quatuor Mosaïques
Quintette avec clarinette K 581 de Mozart par Wolfgang Meyer & Quatuor Mosaïques, © Astrée
L'équipe de l'émission :