Dimanche 25 novembre 2018
1h 58mn

Mazurkas de Chopin

Bertrand Boissard, Jean-Yves Clément et Elsa Fottorino élisent la version de référence des Mazurkas de Frédéric Chopin.

Mazurkas de Chopin
Portrait de Frédéric Chopin par Maria Wodzińska vers 1835

Seuls ont été pris en compte les enregistrements des versions intégrales desMazurkas.

compte-rendu:

Un Chopin ampoulé et amidonné : on ne souhaite guère s’étendre en compagnie de Rem Urasin, dont la Treizième Mazurka frôle la vulgarité.

Affectation et artifices perturbent les Mazurkas de Dinorah Varsi ; si la Treizième séduit d’abord par son irrégularité, la pianiste se livre, dans la Vingt-Troisième, à une démonstration tapageuse.

Arthur Rubinstein, princier, chante avec une expressivité contenue la Treizième Mazurka, intime et parcourue d’envolées. Mais la Vingt-Troisième dévoile un jeu soudain mécanique. De surcroît la prise de son rétrécit le spectre de l’instrument.

Brillant, fougueux, un brin métallique dans les aigus, le Chopin de Vladimir Ashkenazy sait aussi faire entendre les accents secrets des Mazurkas. Un modèle d’excellence et de probité, auquel feront peut-être défaut démesure et sens de l’absolu.

Le drame et la tragédie, le sourire et les larmes, dans le maintien constant de l’élégance. Les Mazurkas de Nikita Magakoff sont nobles, facétieuses, lyriques, contrastées, habitées, déchirantes… 60 ans après leur enregistrement, elle se savourent comme au premier jour.

Tout l’esprit des Mazurkas jaillit des doigts de sourcier de Jean-Marc Luisada ! Dès les premières mesures de la Treizième, on sent frémir l’impatience, avant que la Dix-Septième brille de son exubérance raffinée. Dans ce Chopin, il y a le brio, la vélocité et surtout le sens, à la fois sauvage et raffiné, de la danse et du chant éperdu. Prodigieux !

palmarès:

N°1
Version D
Jean-Marc Luisada (DG, 1992)

Mazurkas de Chopin par Jean-Marc Luisada
Mazurkas de Chopin par Jean-Marc Luisada, © DG

N°2
Version A
Nikita Magaloff (Decca, 1957)

Mazurkas de Chopin par Nikita Magaloff
Mazurkas de Chopin par Nikita Magaloff, © Decca

N°3
Version E
Vladimir Ashkenazy (Decca, 1983)

Mazurkas de Chopin par Vladimir Ashkenazy
Mazurkas de Chopin par Vladimir Ashkenazy, © Decca

N°4
Version B
Arthur Rubinstein (RCA, 1952)

Mazurkas de Chopin par Arthur Rubinstein
Mazurkas de Chopin par Arthur Rubinstein, © RCA

N°5
Version F
Dinorah Varsi (Genuin, 1985)

Mazurkas de Chopin par Dinorah Varsi
Mazurkas de Chopin par Dinorah Varsi, © Genuin

N°6
Version C
Rem Urasin (Brilliant, 2014)

Mazurkas de Chopin par Rem Urasin
Mazurkas de Chopin par Rem Urasin, © Brilliant

La Tribune des internautes :
Quelle est la meilleure version des Mazurkas de Chopin ?
► Participez et votez pour votre version préférée

L'équipe de l'émission :