Dimanche 28 avril 2019
1h 58mn

Le Quatuor n°15 de Mozart

Fabienne Bouvet, Séverine Garnier et Jean-Charles Hoffelé élisent la version de référence du Quatuor à cordes n°15 de Mozart.

Le Quatuor n°15 de Mozart
Wolfgang Amadeus Mozart (vers 1783), © Getty / peinture de Jozef Grassi (détail) / Heritage Image / Hulton Archive

Emission enregistrée en public le jeudi 25 avril 2019 à 19h au Studio 109 de la Maison de la radio.

compte-rendu:

Sonorité opulente mais archets lourds ; lyrisme extraverti mais texte surexposé : suprêmement élégant, le Mozart du Quatuor Alban Berg est hélas exposé à une lumière trop blafarde.

Métronomique, l’Allegro initial des Hagen est surchargé d’intentions et dépourvu de sentiments. Le mouvement lent paraîtra froid et à nouveau bien carré.

Complices, à l’écoute, les membres du Quatuor Italiano se lancent dans une conversation souple et chaleureuse, à laquelle un peu plus d’engagement et d’expressivité ne nuirait pas. L’Andante d’ailleurs se délite et devient ennuyeux.

Emporté par des sonorités goûteuses et un premier violon entêtant, le Mozart des Talich chante et s’enflamme, parcouru d’une grâce juvénile. C’est d’un charme irrésistible, ce que rappelle bien le très espiègle Menuet.

Voici un Mozart symphonique, dont l’éloquence et l’immédiateté dramatique captent d’emblée l’attention. Magnifiquement servi par la prise de son, le Quatuor Ebène déploie d’étonnantes qualités individuelles, même s’il les fait entendre avec un rien d’ostentation. Quel accomplissement toutefois! 

Le grand frisson mozartien ! Clarté, élégance, équilibre souverain, le Quatuor de Leipzig entonne un Mozart apollinien, pur de ligne et ivre de chant, plein de surprises et de clairs-obscurs. La lettre et l’esprit, le souffle et la profondeur, la légèreté et la métaphysique, les larmes entre deux nuages. L’état de grâce, rien d’autre

palmarès:

N°1
Version E
Quatuor de Leipzig (MDG, 2000)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor de Leipzig
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor de Leipzig, © MDG

N°2
Version D
Quatuor Ebène (Erato, 2011)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Ebène
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Ebène, © Erato

N°3
Version F
Quatuor Talich (La Dolce Volta, 1983)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Talich
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Talich, © La Dolce Volta

N°4
Version B
Quatuor Italiano (Decca, 1966)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Italiano
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Italiano, © Decca

N°5
Version C
Quatuor Hagen (DG,  1995)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Hagen
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Hagen, © DG

N°6
Version A
Quatuor Alban Berg (Teldec, 1976)

Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Alban Berg
Quatuor n°15 de Mozart par le Quatuor Alban Berg, © Teldec

la Tribune des internautes:

Quelle est la meilleure version du Quatuor n°15 de Mozart ?
► Participez et votez pour votre version préférée

L'équipe de l'émission :