Vendredi 1 août 2014
2h

Lydia Jardon pour les Rencontres de Musiciennes à Ouessant

Thierry Beauvert reçoit la pianiste Lydia Jardon pour évoquer les Rencontres de Musiciennes à Ouessant, qui se tiendront sur l'île (29) du 3 au 7 août.

Rencontres de Musiciennes à Ouessant, sur l'île d'Ouessant (29) du 3 au 7 août
D’abord appelée « l’île de l’épouvante » en raison des centaines de naufrages ayant eu lieu au cours des siècles, Ouessant est devenue au fil du temps « l’île aux femmes », car ce sont les femmes qui ont dû assurer la survie matérielle et morale de l’île. Un festival essentiellement féminin y avait donc toute sa légitimité.

Les programmes, alliant patrimoine musical de compositrices méconnues et répertoire renommé sous les doigts de jeunes interprètes internationales de haut niveau, sont conçus autour de l’œuvre d’une compositrice différente chaque année. L’édition 2014 sera dédiée à Anne-Louise Brillon de Jouy (1744-1824).

Toute la programmation des Musiciennes à Ouessant 2014sur leur site.

Lydia Jardon, pianiste
Lauréate du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, titulaire d’une licence de concert à l’unanimité de l’École Normale de Musique de Paris, Lydia Jardon est également lauréate de la fondation Cziffra et du concours international Miłosz Magin. La pianiste s'est produite dans le monde entier, en récital ou en concerto.

Fascinée par l’île d’Ouessant (Finistère), elle y organise depuis 1998 une Académie d’été destinée aux professionnels et aux grands amateurs. « C’est un lieu magique, d’une beauté sauvage, propice au recueillement, au travail et à l’ascèse. L’endroit idéal pour réunir pendant une semaine des musiciens confirmés et soucieux de se perfectionner ».

Depuis août 2001, Lydia Jardon assure la direction artistique du festival qu’elle y a créé : Musiciennes à Ouessant, île dont l’appellation légendaire est « l’île aux femmes ». Elle y conçoit une programmation originale incluant des partitions oubliées de compositrices injustement reléguées aux oubliettes de l’histoire : Fanny Mendelssohn, Alma Mahler, Hélène de Montgeroult, Mel Bonis, Clara Schumann, Marie Jaëll, Rebecca Clarke, Louise Farrenc, Cécile Chaminade.

Dans le sillage iodé de ce festival, elle crée fin 2001 le premier label discographique féminin AR RÉ-SÉ, « celles-là » en breton, structure indépendante avec laquelle elle exhume des partitions méconnues de grands maîtres appartenant au patrimoine universel : Koechlin, Medtner, Lekeu, Magnard… mettant un point d’honneur à les confier à des interprètes féminines d’excellence qui débutent souvent leur carrière. Elle a d’ores et déjà produit les quatuors Psophos, Ardeo, Antigone, la cantatrice Norah Amsellem, les pianistes Dana Ciocarlie, Elena Filonova, Sarah Lavaud, les violonistes Irina Muresanu, Mireille Jardon, la compositrice Florentine Mulsant.

Site web de Lydia Jardon
Site web du label Ar Ré-Sé

► Programmation musicale :
♫ Juliette
Petite messe solennelle
Paroles, musique et arrangements de Juliette Noureddine
Bijoux et babioles
Polydor 530535-6

♫ Gioacchino Rossini
Ouverture d’Otello
Ambrosian Singers
John McCarth y, direction du Choeur
Academy of St Martin in the Fields
Sir Neville Marriner, direction
Enr. 1974
Philips 473 967-2

♫ Gaetano Donizetti
« Mon nom s’est fait entendre… » - Air issu de l'opéra Lucia di Lammermoor
Natalie Dessay, Lucie
Ludovic Tézier, Ashton
Nicolas Cavallier, Raymond
Orchestre & Chœur de l’Opéra de Lyon
Evelino Pidò
, direction
Scènes de folie
Virgin Classics 699469 0 5

Igor Stravinsky
Second tableau d’Apollon musagète – Apothéose (largo e tranquilo)
Berliner Philharmoniker
Sir Simon Rattle
, direction
Enr. 2011
EMI Classics 7 23611 2

Federico Mompou
Cahier n°1 - Angélico, Lent et Placide
Jean-François Heisser, piano
Música callada
Enr. 2013
Musicales Actes Sud

Ludwig van Beethoven
Sonate pour piano n°30 en Mi majeur, op. 109
I. Vivace ma non troppo – Adagio espressivo
II. Prestissimo
Kun-Woo Paik, piano
Enr. 2007
Decca 480 1707

Kadebostany
Walking with a ghost
23ème festival des musiques du monde Les Escales de Saint-Nazaire (1er et 2 août 2014)

Alexandre Scriabine
Deux Poèmes op. 69 (Allegretto)
Andrei Korobeinikov, piano
Enr. 2008
Mirare 061

Benjamin Britten
Suite op. 6 – IV. Waltz – alla Valse, vivace e rubato
Mireille Jardon, violon
Lydia Jardon, piano
English Impressions
Ar Ré-Sé

Johann Christian Bach
Sonate en Ut mineur op. 5 n°6 W A6 – Allegretto
David Bismuth, piano
David Bismuth interprète des œuvres de la famille Bach
Ame Son ASCP 1325

Henri-Joseph Rigel
Quartetto II en Ré majeur – Minuetto – Trio (Minore)
Quatuor Franz Joseph
Quatuors dialogués, œuvre X
Enr. 2005
Atma Classique ACD2 2348

Georg Friedrich Haendel
Hommage à Emma : Laschia ch’io pianga
Fabrice Di Falco, sopraniste
Di Falco Quartet
Hommages, de Farinelli au Roi de la pop
Aztec Musique CM 2411

Giulio Caccini
Torna deh torna, pour soprano et basse continue
Céline Scheen, soprano
Giovanna Pessi, harpe
Enregistré le 16 juillet 2014 à l’Abbaye de Saintes
Diffusé sur France Musique à 12h30 le 1er août 2014

Leoš Janáček
Quatuor à cordes n°2 JW VII :13 (Listy důvěrné) – Allegro
Quatuor Zaïde
No Mad Music NMM004

Edward Elgar
Salut d’Amour (Liebesgruss)
Edgar Moreau, violoncelliste
Pierre-Yves Hodique, piano
Play
Erato 0825646369584

Les invités :