La Matinale
Magazine
Lundi 31 octobre 2016
1h 59mn

La pianiste Nathalia Milstein, gagnante du prix du jeune soliste des medias francophones publics 2017

Le Prix Jeune Soliste des Radios Francophones 2017 a été décerné le lundi 17 octobre à la jeune pianiste française Nathalia Milstein. Elle était la candidate présentée par France Musique.

La pianiste Nathalia Milstein, gagnante du prix du jeune soliste des medias francophones publics 2017
Nathalia Milstein 603

► 07h20 : Le mot du jour par Corinne Schneider : Sicilienne
► 07h40 : La chronique musique de Thierry Hillériteau : L'école des jeunes spectateurs d'opéra du chef Teodor Currentzis à Perm (Russie)
► 08h10 : La chronique économique d'Antoine Pecqueur : Le procès en appel des Le Guennec pour recel d'oeuvres de Picasso
► 08h15 : L'invité du jour : La pianiste Nathalia Milstein
► 08h55 : La chasse aux clichés, par Aliette Delaleu : Les pianistes doivent avoir de grandes mains pour bien jouer

Programmation musicale

Niels Wilhelm Gade
Un jour d'été à la campagne : Humoresque
Orchestre Philharmonique de Rhenanie-Palatinat,
Ole Schmidt, direction
CPO

Serge Rachmaninov
5 morceaux de fantaisie op.3 : Elégie en mi bémol mineur op.3 n°1
Alexandre Tharaud
ERATO

François Francoeur (avec François Rebel)
Scanderberg : Ouverture
Les Paladins,
Jérôme Corréas, direction
NAIVE

Johann Strauss fils
Tritsch-tratsch-Polka
Yuja Wang
DG

Ludwig Van Beethoven
Rondo a capriccio "La fureur à propos d'un sou perdu" en sol majeur op.129
Evgueni Kissin
RCA

Johannes Brahms
Double concerto en la mineur pour violon, violoncelle et orchestre (2)
Julia Fischer, violon
Daniel Muller-Schott, violoncelle
Orchestre Philharmonique Néerlandais,
Yakov Kreizberg, direction
PENTATONE Classics

Darius Milhaud
Scaramouche : Brazileira
Noel Lee, piano
Christian Ivaldi, piano
EMI

Antonio Salieri
Sérénade n°3 en sol majeur (1)
Ensemble italiano di Fiati,
Paolo Pollastri, direction
TACTUS

Heinrich August Marschner
Der Vampyr : Ihr Hexen und Geister (les sorcières et les fantômes)
Franz Hawlata,
Choeur et orchestre symphonique du WDR de Cologne,
Helmut Froschauer, direction
CAPRICCIO

Mots clés :