Lundi 11 août 2014
2h

Fabrice Bihan pour le Festival les Inouïes d'Arras

Thierry Beauvert reçoit le violoncelliste Fabrice Bihan pour évoquer le Festival les Inouïes d'Arras (62), du 21 au 27 août.

Festival Les Inouïes d’Arras (62), du 21 au 27 août.
« Rappelant le célèbre film qui porta Jordi Savall et la viole de gambe vers le grand public, cette 8 e édition pourrait s’intituler « Tous les matins du monde ».
Édition cosmopolite sur les pas du cheminement créateur d’Oscar Strasnoy, notre compositeur associé cette année, nous embarquons pour une traversée épique et novatrice de Saint-Petersbourg à Buenos Aires. Né en Argentine, vivant aujourd’hui à Berlin, inspiré par Stravinsky ou Bartók, Oscar Strasnoy est un artiste mondialement reconnu mais inclassable, libre, fantasque, drôle et surpre- nant.
Installés cette année à l’hôtel de Guînes, rencontres et concerts en accès libre préparent les événements majeurs : la venue d’immenses personnalités artistiques telles que le catalan Jordy Savall, le franco-italien Richard Galliano, le chanteur viennois Daniel Glogger, l’altiste irlandais Garth Knox, le percussionniste du monde Franck McGuire, le comédien nomade Sylvain Stavsky, la chanteuse argentine Sandra Rumolino, le guitariste sans frontière Kevin Seddiki, notre parisienne Sarah Nemtanu, le Dunkerquois François Rollin ainsi que tous les autres artistes à découvrir lors d’événements aussi variés qu’audacieux.
Premier clin d’oeil aux poilus, les festivités débuteront par une folle mise en scène de l’Histoire du soldat de Stravinsky par l’artiste en tout genre, mon cher professeur Roger Germser.
Puis Oscar nous propose une rencontre, nous préparant notamment à l’opéra de poche Fabula, à sa création mondiale pour quatuor par le Quatuor Debussy.
Entre artistes de légende et jeunes interprètes à découvrir, plus de quatre siècles de musique populaire revisitée accessible à chacun de nous, du théâtre à la chanson, de l’opéra au cabaret, les frontières s’évanouissent et le temps s’arrête »

Fabrice Bihan, directeur artistique du festival.

► Fabrice Bihan, violoncelliste
Fabrice Bihan est avant tout passionné par l’expression des différents styles musicaux. Partageant son temps entre l’activité de concertiste, la composition et une recherche artistique dépassant le cadre musical, il fait principalement partie depuis 2011 du quatuor Debussy. Lauréat des fondations Déclics (« Nouveaux interprètes » radio France/AFAA), de la fondation Hewlett Packard « Musiciens de demain » Fabrice Bihan mène une carrière internationale.

En 2006, il fonde l’ensemble Ricercare fonctionnant comme une compagnie sous forme de résidences. Fabrice Bihan conçoit et dirige un spectacle intitulé "La nuit transfigurée" (création en Mai 2008). Avec l’accordéoniste Philippe Bourlois, il se produit en duo alliant musique contemporaine, musique populaire et improvisation. Ils jouent notamment les Sept Dernières Paroles de S. Gubaidulina pour accordéon, violoncelle et orchestre. Avec Ayako Tanaka (violon) et Arnaud Thorette (alto), il forme le trio Arte.

Il collabore régulièrement avec des compositeurs tels que Marc Mellits, Thierry Escaich, Kaija Saariaho, Alexandros Markeas, T.Adès, G.Kurtag, F.Krawczyck, P.Hersant, J.Rohrer, A.Cassar, H.Dutilleux, E.Daubresse, G. Grisey, V. Paulet, O. Pennard, R. Dubugnon, V. Wimart, J. Harvey, Nicolas Bacri… En 2011 il crée 12 compositions de différents compositeurs en hommage à Henri Dutilleux, objet d’un disque paru début 2013.

Cherchant toujours à enrichir son rapport à l’art et aimant confronter sa réflexion artistique avec des artistes d’autres disciplines il suscite différentes aventures. Avec la danseuse et chorégraphe Emmanuelle Huynh, il joue régulièrement le duo "Mua" représenté dans le monde entier. Avec Serge Bulot, multi-instrumentiste, il crée en 2007 "Le musicien et son double" faisant rencontrer le violoncelle et les différentes musiques du monde. Il s’associe également avec le magicien Abdul Alafrez pour un spectacle intitulé "Duodescordes" ou encore avec le vidéaste François Pain à travers notamment la création en mai 2011 d’une vidéo sur "Cello conterpoint" de Steve Reich. Il retrouve et prolonge au sein du quatuor Debussy ce rapport entre concerts classiques et rencontres avec d’autres arts. (www.quatuordebussy.com)

Passionné par la question de la transmission de la musique auprès d’un public le plus large possible, il crée en 2006 "Musique en Roue Libre" qui devient en 2010 "Les Inouïes" : chaque été, dix jours d’effervescence musicale en Pas-de-Calais, à Arras, où sont invités à se perfectionner de prestigieux musiciens, un compositeur en résidence, de jeunes musiciens ou amateurs.

Concernant ses études musicales, après avoir terminé ses études au conservatoire d’Arras dans la classe de Pierre Champagne puis au CNR d’Aubervilliers auprès de Florian Lauridon, Fabrice Bihan entre premier nommé au CNSMD de Lyon dans la classe de Jean Deplace où il obtiendra son diplôme avec les félicitations du jury. Il obtient également au CNSMD de Lyon un diplôme en sonate avec piano avant de se perfectionner auprès de Xavier Gagnepain à Boulogne-Billancourt, Stephan Fork à Berlin et de recevoir les conseils de Yo-yo Ma, Jérôme Pernoo, Luis Claret et Anner Bylsma.

Très jeune, Fabrice Bihan est remarqué comme un artiste complet qui ne cesse d’évoluer dans sa démarche. « Son ample sonorité, son sentiment et sa réflexion nous montrent un artiste de grande race » (La lettre du musicien, 2002).

Site de Fabrice Bihan

► Programmation musicale :
♫ Richard Rodgers
The surrey with the fringe on top, air issu de la comédie musicale Oklahoma!, acte I.
Richard Wagner
Was duftet doch der Flieder
Air issu de Die Meistersinger von Nürnberg, acte II.
George London, baryton
The Roland Shaw Orchestra
Decca 480 8163

♫ Ernst Chausson
Ouverture du drame lyrique Le Roi Arthus
Nouvel Orchestre Philharmonique
Chœurs de Radio France
Armin Jordan, direction
Erato ECD 88213

Piotr Ilyich Tchaikovski
Extrait du Lac des Cygnes
Valery Gergiev, direction

♫ Franz Josef Haydn
Concerto pour trompette et orchestre en Mi bémol majeur – III. Allegro
Romain Leleu, trompette
Baltic Chamber Orchestra
Emmanuel Leducq-Barôme, direction
Enr. 2010
Aparté AP025

♫ Claude Debussy
Ariettes oubliées : Chevaux de bois, Green et Spleen
Francis Poulenc
Trois poèmes de Louise Lalanne : Chanson
Norah Amsellem, soprano
Dalton Baldwin, piano
Claves Records 50-2410

♫ Franz Schubert
Quatuor à cordes en Ré mineur “La jeune fille et la mort” – III. Scherzo
Quatuor Debussy
Enr. 2012
Evidence EVCD 001

Manchester Gamba Book (c.1640)
The Lancashire Pipes, en Mi majeur
Jordi Savall, dessus de viole et lyra viole
Andrew Lawrence-King, harpe irlandaise et psalterium
Frank McGuire, bodhran
La Viole Celtique vol. II
Aliavox 9878

Oscar Strasnoy
Six Songs for the Unquiet Traveller - Portrait
Ann-Beth Solvang, mezzo-soprano
Ensemble 2e2m
Pierre Roullier, direction
An Island Far
La chant du Monde 278 1156

♫ Antonio Vivaldi
Les Quatre Saisons op. 8 n°1 : Concerto en Sol mineur op. 8 n°2 P336 RV315 (L’été) - Presto
Richard Galliano, accordéon
Deutsche Grammophon 4810267

♫ Claude Debussy
Extrait des Danses, pour harpes et cordes
Marielle Nordmann, harpe
Quatuor Debussy
Enr. 2012
Timpani 1C1207

Johann Sebastian Bach
Concerto en Fa mineur BWV 1056 – Largo
Extrait du Concerto en Ré mineur BWV 1052 - Allegro

Les Folies Françoises

Les invités :
Mots clés :