Lundi 4 août 2014
2h

Edgar Moreau pour le festival de musique du Périgord Noir

Thierry Beauvert reçoit le violoncelliste Edgar Moreau pour évoquer le festival du Périgord Noir, dont les concerts se tiendront dans plusieurs églises de Dordogne (24) du 5 août au 3 octobre.

► Le festival de musique du Périgord Noir, en Dordogne (24) du 5 août au 3 octobre
« La tradition du voyage en Orient s'est ancrée chez les écrivains romantiques après avoir marqué des générations de musiciens. Gérard de Nerval note ainsi, dans son Voyage en Orient, que « les génies de l'Orient n'ont jamais eu plus de pouvoir ». À Versailles, nombre de compositeurs s'attachèrent à écrire de multiples variations sur le rêve oriental. Rameau en donnera une interprétation marquante avec Les Indes Galantes.

Les opéras de Gluck puiseront largement dans le merveilleux des Mille et Une Nuits, dont Antoine Galland avait donné une traduction chatoyante qui traverserait tout le 18ème siècle. Lully, au siècle précédent, avait composé la musique de scène pour le Bourgeois Gentilhomme de Molière, une comédie-ballet dont la représentation devant la Cour, en déplacement à Chambord en octobre 1670, rencontrerait un succès qui ne se démentirait plus.

Le Festival a choisi cette année de confier à Michel Laplénie et Jean-Paul Bouron (mise en scène et costumes), avec la participation active d'Yvon Repérant, Johannes Pramsohler, Françoise Deniau et Romain Falik, le soin de monter, au sein de l'Académie de musique ancienne du Périgord Noir, un spectacle intitulé Mamamouchi, ou Molière et Lully de Versailles à la Sublime Porte. Il sera représenté à Saint-Amand-de-Coly, avec une cinquantaine de musiciens, chanteurs, danseurs, comédiens, avant une itinérance de 3 ans en France et dans divers pays européens, puis en Turquie et au Liban. […]

Bien des interprètes aujourd'hui renommés dans le domaine de la musique de chambre ont donné certains de leurs premiers concerts au Festival. Le public du Festival est ainsi attentif, année après année, à découvrir la richesse infinie du quatuor à cordes : le Quatuor Bennewitz de Prague se produira cet été, de même que le Quatuor Modigliani, invité par Edgar Moreau, un violoncelliste de 20 ans superstar, à qui le Festival confie cette année une « carte blanche », après un triomphe l'an dernier à Saint-Léon-sur-Vézère. L'altiste Adrien La Marca, les pianistes David Kadouch et Pierre-Yves Hodique seront également de la fête, avec Samuel Hasselhorn (baryton-basse), lauréat du dernier Concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger.

Car l'art de la fête est bien une constante au cœur du Festival. […] » Jean-Luc Soulé, directeur du festival de musique du Périgord Noir

La programmation détaillée sur le site du festival de musique du Périgord Noir

► Edgar Moreau, violoncelliste
Né en 1994 à Paris, Edgar Moreau commence le violoncelle à quatre ans avec Carlos Beyris ainsi que le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Après avoir bénéficié de l’enseignement de Xavier Gagnepain, il poursuit actuellement ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Philippe Muller, ainsi que dans celle de Claire Désert pour la musique de chambre.

Il a participé à des master-classes avec d’éminents violoncellistes tels Mario Brunello, Miklos Perényi, Gary Hoffman, Frans Helmerson ou David Geringas et à de prestigieuses académies comme l’Académie Verbier, l’Académie Kronberg ou les ensembles en résidence du Festival de la Roque d’Anthéron.

En 2006, à onze ans, il se produit avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin, et avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy, l’Orchestre de Douai, le Musica Viva Orchestra, le Svetlanov Symphonic Orchestra de Russie et le Sinfonia Iuventus Orchestra (sous la direction de Krzysztof Penderecki).

Edgar Moreau a été invité à jouer en récital en 2011 au Concert Hall du Théâtre Mariinsky et en 2012 au festival Ludwig van Beethoven de Varsovie, aux festivals de Deauville, de Radio France et Montpellier, de Saint-Denis, de l’Orangerie de Sceaux, aux Flâneries de Reims, ainsi qu’à La Folle Journée de Nantes et à celle du Japon.
Gidon Kremer le choisit pour participer au Chamber Music Connects the World en 2012 à Kronberg. Edgar Moreau nourrit également un grand intérêt pour la musique de chambre et joue avec Svetlin Roussev, Michel Lethiec, Gérard Caussé, les Quatuors Talich et Prazak.
En 2013, Edgar Moreau s’est produit en soliste à Moscou avec le Philharmonique de Moscou, à Caracas avec le Simon Bolivar Orchestra et en musique de chambre aux côtés de Frank Braley et Renaud Capuçon au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence.

► Programmation musicale :
♫ Vincezo de Crescenzo

Tarantella sincera
Georg Friedrich Haendel
Ombra mai fu
Enrico Caruso, ténor
Caruso in Song
Nimbus 7809

Ludwig van Beethoven
Sonate n°9 en La majeur op. 47
Frank Braley, piano
Renaud Capuçon, violon
Virgin Classics 5099964200101

De la Mer Noire à la Baltique, musique traditionnelle
Ion Zlotea, cobza
Fănică Luca, flûte de pan
Hora à la cobza, Roumanie, Bucarest
Disques office 65227

♫ Paul Hindemith
Concerto pour alto Der Schwanendreher
Antoine Tamestit, alto
Markus Hadulla, piano
Frankfurt Radio Symphony Orchestra
Paavo Järvi
, direction
Naïve 822186053294

♫ Charles Aznavour
La Bohème
Ensemble Contraste
Johan Farjot
, piano
Pierre Fouchenneret, violon
Antoine Pierlot, violoncelle
Arnaud Thorette, direction
Naïve / Contraste 3770001901114

♫ Jean-Sébastien Bach
Partita n°6 BWV 830 en Mi mineur – Toccata
Partita n°3 BWV 827 en La mineur - Scherzo

Zhu Xiao Mei, piano
Harmonia Mundi 4959

♫ Vittorio Monti
Czardas
Ernst Bloch
Prayer
Edgar Moreau, violoncelle
Pierre-Yves Hodique, piano
Erato 0825646369584

Jean-Baptiste Lully
Extrait de la comédie-ballet L’Amour-médecin
Musiciens du Louvre
Marc Minkowski
, direction
Erato 73361

♫ Christoph Willibald von Gluck
Extrait d’Orphée et Eurydice – Ballet des ombres heureuses
Jean Françaix
Mouvement perpétuel
Edgar Moreau, violoncelle
Pierre-Yves Hodique, piano
Erato 0825646369584

♫ Hommage à Jacques Merlet (1931-2014)
Extrait du Matin des Musiciens sur France Musique, 1990
Jacques Merlet s’entretient avec l’organiste et claveciniste américain Scott Ross

♫ François Couperin
Leçons des Ténèbres – Première leçon à une voix

♫ Frédéric Chopin
Extrait de la Nocturne n°8 op.27
Mikhaïl Rudy, piano
EMI Classics 5099923469723

Sur le même thème

Les invités :