Samedi 30 mai 2015
1h 53mn

La guitare à l'honneur

S’il est un instrument populaire, c’est bien la guitare : fille naturelle du luth, de la vihuela, la guitare traverse les époques et entre dans de nombreux foyers. Elle est pourtant bien souvent absente des grandes salles de concert et des chaînes de radio ... Ce matin, nous avons décidé de lui rendre modestement hommage !

7h00 | Journal
7h40 | La chronique du petit matin par Marie Faucher
7h50 | Musique vintage
8h10 | Balade dans l'art avec le journal La Croix
8h25 | Parlez-moi de musique, le souvenir musical d'un auditeur
8h30 | Le fabuleux monde des archives par Jean-Yves Patte
8h45 | Actualités ( disque, concert, festival, édition...)
8h50 | Musique en miroir

Programmation musicale

Luys de Narvaes - Diferencias sobre Conde Claros
Pablo Marquez, guitare
ECM NEW SERIES 1958 476 5878

Niccolo Paganini - Sonata concertata en la majeur
Allegro spiritoso
Flavio Losco,violon
Jean-Michel Robert, guitare
DPEV PV 796114

Mauro Giuliano - Grand quintette opus 65 pour guitare et quatuor à cordes
Introduction, thème, variations
Ensemble Urs Mächler
Eros Roselli, guitare
NUER 7194

François de Fossa - Trio n° 3 op.18 en fa majeur
Finale allegro
Symon Wynberg, guitare
Martin Beaver, violon
Bryan Epperson, violoncelle
NAXO 8. 550760

Heitor Villa-Lobos - Concerto pour guitare et orchestre W 502
Allegretto non troppo
Krzysztof Meisinger, guitare
Academy of Saint Martin in the fields
Jose Maria Florencio, direction
FUGAL FUG599

Benjamin Britten - Nocturne opus 70
Passacaille
Anders Miolin, guitare
BIS CD-926

La chronique du petit matin

par Marie Faucher ► MUSIQUE CONTEMPORAINE : "Requiem pour un jeune poète" de Bernd Alois Zimmermann

Bernd Alois Zimmermann
Bernd Alois Zimmermann

Marie Faucher évoque ce matin le Requiem pour un jeune poète de Bernd Alois Zimmermann, une œuvre unique, donnée mardi 2 juin à la Philharmonie de Paris en ouverture du festival Manifeste.
La programmation de Manifeste cette année est très éclectique. Le fil conducteur qui semble unir toute cette programmation c’est l’invitation à la traversée d’œuvre-monde. C’est à dire des œuvres qui repoussent les limites, les formats. Et dans le Requiem de Zimmermann, la création de ce monde débute par les sons d’un big bang, les sons du début ou peut être de la fin d’un monde...

♫ EXTRAITS

Bernd Alois Zimmermann - Requiem pour un jeune poète
Prologue / Dona nobis Pacem / Ricercar / Elegia
Vlatka Orsanic, soprano
James Johnson, baryton
Michael Rotschopf, récitant 1
Bernhard Schir, récitant 2
Christophe Grund, orgue
Jazz Band Alexander bon Schlippenbach
Kölner Rundfunkchor
Südfunkchor Stuttgart
Edinburgh Festival Chorus
Slovak Chorus Bratislava
Chorus of the city of Bratislava
SWF Sinfonieorchester Baden Baden
Michael Gielen, direction
Sony SK 61995

Bernd Alois Zimmermann - Un petit rien
Ouverture des Belles de la nuit
Collegium Novum Zürich
Peter Hirsch, direction
CD CHRONIQUEUR

Musique vintage

segovia
segovia

Mario Castelnuovo-Tedesco - Quintette pour guitare et quatuor à cordes
Andante mesto
Andres Segovia, guitare
Quintette Chigiano
DGG 00289 474 9612

Balade dans l'art

par Sabine Gignoux ► EXPOSITION : Le vitrail exposé à la Cité de l’architecture et du patrimoine

exposiiton vitrail
exposiiton vitrail

Sabine Gignoux nous parle ce matin d’un art rarement montré dans les musées et pourtant bien vivant : le vitrail.
Une exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine, place du Trocadéro à Paris, fait le point sur les créations de vitraux en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Et le résultat est à la fois éclectique et assez impressionnant. Depuis 1945, environ 1300 monuments historiques - principalement des églises - ont été dotés de nouveaux vitraux, dont plus d’une dizaine de cathédrales. Avec toutes ces créations, la France reste la championne d’Europe du vitrail, devant des pays comme l’Allemagne, la Suisse ou la Belgique, même si nous avons perdu beaucoup d’ateliers de maîtres-verriers. La grande époque des verrières art nouveau et art déco qui ornaient les banques ou les grands magasins est révolue. Depuis la seconde guerre mondiale, le vitrail, a quasiment disparu des architectures civiles. En revanche, les églises, elles se sont ouvertes à des créations contemporaines parfois très originales.

♫ EXTRAITS

Jean-Louis Florenz - Laudes opus 5
Pleurs de la Vierge
Ensemble orchestral de Paris
Ensemble vocal Michel Piquyemal
Armin Jordan, direction
ERATO 22924543227

Philippe Hersant - Vêpres de la Vierge Marie
Ave Maria Stella
Maitrise de Notre Dame de Paris
Les Sacqueboutiers
Lionel Sow, direction
MSNDP 004

Parlez-moi de musique

Voici venu le moment où nous évoquons un souvenir musical.
Ce matin, nous découvrons le texte que nous a envoyé Dominique Deverre.

Il y a des jours où quand on marche on a l’impression de danser, c’était le cas, ce dimanche matin-là, je ne marchais pas, je planais, la tête encore pleine du lumineux concert de la veille. J’étais entrée là un peu par hasard, attirée par une affiche sur les murs de l’école de musique. La salle et la scène étaient pleines de très jeunes, de moins jeunes, tous sur leur trente et un, tous rassemblés par une seule et même passion : la musique. Tous les instruments ou presque étaient représentés, même ceux dont le mariage semble hautement improbable comme la harpe et l’accordéon.

♫ EXTRAITS

Bernard Magny
Enregistrement non commercialisé

Le fabuleux monde des archives

par Jean-Yves Patte

Image : Jean-Yves Patte
Image : Jean-Yves Patte

♫ EXTRAITS

Grimshaw - A black Coquette
Olli Oakley, banjo solo avec acc de piano
Disque Gramophone, Londres, 1913

Chabran - Charlys - Mimosette
Fox trott
Jean Vaissade, accordéon
Jordi Latorre, Banjo
refrain chanté par Maurice Marcel’s, des radio-concerts
Disque Idéal à Saphir, Paris, 1926

The Bum song
« Hobo » Jack Turner (alias de Ernest « Ernie » Hare)
Disque Harmony, Chicago, 1929

Jérôme Kern - I won’t Dance
Django Reinhardt et le Quintette du Hot Club de France
Hubert Rostaing, saxophone alto
Django Reinhardt, guitare solo
Jacques « Jack » Diéval, piano
Lucien Simoens, basse
Arthur Motta, percussions
Disque « Swing », Paris, 1946

Actualité

INTERVIEW : Michaël Rosenfeld pour "Si Molière m'éatit conté" d'Isabelle Aboulker au Conservatoire d'Aulnay

La compositrice Isabelle Aboulker - Source photo : Ouest France 2014
La compositrice Isabelle Aboulker - Source photo : Ouest France 2014

Représentation le 10 juin 2015 à 18h30 dans l’auditorium du conservatoire : 12 rue de Sevran à Aulnay-sous-bois en présence d’Isabelle Aboulker. Le concert est sous la direction de Mickaël Rosenfeld, le pianiste est Thibault Frasnier élève de la classe d’accompagnement de Damien Nedonchelle.

♫ EXTRAITS

Isabelle Aboulker - Si Molière m'était conté
FREMEAUX ET ASSOCIES

Musiques en miroir

Albert Roussel - Segovia
Sebastien Linares, guitare
PARAT 514315

Albert Roussel - Segovia opus 29
Arrangement pour piano par le compositeur
Emanuele Torquati, piano
BRILLIANT CLASSICS

L'équipe de l'émission :
Mots clés :