Samedi 31 janvier 2015
1h 53mn

Appassionata

Ce matin, c’est la passion qui nous anime ! La passion, c’est le thème cette année des Folles journées de Nantes. Pour débuter cette journée que vous passerez à Nantes sur France Musique à partir de 9h, nous nous sommes mis au diapason ici à Paris...

7h00 | Journal
7h40 | La chronique du petit matin par Marie Faucher
7h50 | Musique vintage
8h10 | Balade dans l'art avec le journal La Croix
8h25 | Parlez-moi de musique, le souvenir musical d'un auditeur
8h30 | Le fabuleux monde des archives par Jean-Yves Patte
8h45 | Actualités ( disque, concert, festival, édition...)
8h50 | Musique en miroir

Programmation musicale

Jean Sebastien Bach - Passion selon St Jean
AriaIch folg dir gleifalls
Gerlinde Säman, soprano
La petite Bande
Sigiswald Kuijken, direction
CHALC CC72545

Jean Sebastien Bach - Passion selon St Matthieu
Grablebung : Chor : Wir setzen uns mir Träner mieder
Chœur de chambre de Namur
Chœur maîtrisien du conservatoire de Wasquehal
La Grande Ecurie et la Chambre du Roy
Jean-Claude Malgoire, direction
CALL CAL9431.2

Nicola Antonio Porpora - Passio
Sei duetti latini sulla passione di nostros ignore Gesu Cristo
Duetto II I: Mortis causa tu fuisti
Emanuela Galli, Francesca Cassinari, soprano
Ludivico Takeshi Minasi, violoncelle
Andre Friggi, orgue
Stile Galante
Stefano Aresi, direction
PANC PC 10243

Ludwig van Beethoven - Sonate "Appassionata"
pour piano n° 23 en fa mineur op 57
Allegro ma non troppo

Camille Saint Saens - Allegro appassionato pour violoncelle et orchestre op 43
Johannes Moser,violoncelle
Radio-sinfonieorchester Stuttgart des SWR
Fabrice Bollon, direction
HACL CD 93.222

Giuseppe Martucci - Tre Pezzi opus 67 pour violon et piano
Allegro appassionato
Rodolfo Bonucci,vl/ Pietro Spada,p
ARMU 47138

La chronique du petit matin

par Marie Faucher MUSIQUE CONTEMPORAINE #5 : Alban Berg, l’amour ou l’invention musicale

Alban Berg
Alban Berg

« Passion de l’âme et du coeur » c’est donc le thème de la Folle journée de Nantes cette année… Marie Faucher fera une petite entorse à la règle : ce matin, ça ne sera pas très contemporain ! Elle nous parle de l’amour à la viennoise, du dodécaphonisme comme langage des oiseaux, d’une passion folle et ravageante, d’une lettre d’amour sans parole. D’un chef d’œuvre : la Suite lyrique d’Alban Berg qui est donnée par deux fois ce week-end à Nantes, d’une part par le quatuor Prazak et aussi par le Concerto Budapest dirigé par Andras Keller.

♫ EXTRAITS

Alban Berg - Suite lyrique
Quatuor Berg

Alban Berg - Suite Lyrique
Quatuor Arditti

Musique vintage

CZIFFRA
CZIFFRA

Franz Liszt - Etudes d’exécution transcendante
Etude en fa mineur
Georges Cziffra, piano
EMI 5627992

Balade dans l'art

par Cécile Jaurès Jean-François Millet raconté par Chantal Georgel

Jean François Millet (1814-1875) : La meridienne ou les quatre heures de la journée – 1866
Jean François Millet (1814-1875) : La meridienne ou les quatre heures de la journée – 1866

Ce matin, Cécile Jaurès nous emmène sur les traces du peintre Jean-François Millet, à la pointe de la Hague, dans le Cotentin, en Normandie... Elle nous propose cette balade à l’occasion de la parution d’un beau livre consacré au peintre Jean-François Millet.

C’est une véritable somme, jugez-en plutôt : 400 pages grand format, magnifiquement illustrées. Et surtout c’est un livre intéressant parce qu’il vient combler un vide. Figurez-vous qu’on n’a peu écrit sur l’œuvre de Millet : il n’existe aucun catalogue raisonné, recensant l’intégralité de son oeuvre ; Et le dernier ouvrage de référence, tout comme la dernière rétrospective en France, au Grand Palais, date (tenez-vous bien) de 1975 !
En fait, Millet pâtit, auprès du grand public, d’une image un peu désuète, liée à la paysannerie du XIXème siècle. La nostalgie pour la France rurale avait beaucoup joué en sa faveur après sa mort, en 1875, mais aujourd’hui, c’est comme si ses tableaux ne correspondaient plus au goût de notre époque… Enfin, en France, car aux Etats-Unis et au Japon, il figure au panthéon des grands artistes. L’essentiel de son œuvre se trouve d’ailleurs dans ces deux pays. Le Japon vient de lui consacrer une rétrospective pour célébrer, en 2014, le bicentenaire de sa naissance.

♫ EXTRAITS

Jacques-Martin Hotteterre - Suite en sol mineur n°2
Gavotte
Camerata Köln
CPO CPO 777 790

Daniel-François-Esprit Auber - La muette de Portici
Le chœur du marché
Chamber orchestra for Flanders
Walter Proost, direction
ETCE KTC 1285

Parlez-moi de musique

Voici venu le moment de la séquence où nous évoquons un souvenir musical. Ce matin, nous découvrons le texte que nous a envoyé Alain Samson.

Mes parents n'écoutaient jamais de musique à la maison et je ne saurais
dire comment a débuté ma passion pour les musiques classiques... sinon que
vers 15 ou 16 ans, j'ai commencé à acheter mes premiers 33 T dans des
collections économiques qu'on trouvait alors chez deux disquaires de St
Brieuc, principale ville des Côtes du Nord maintenant rebaptisé Côtes
d'Armor....

Le fabuleux monde des archives

par Jean-Yves Patte

jean yves archive
jean yves archive

Carte postale sonore à la manière de Paul Géraldy

♫ EXTRAITS

P. Mascagni - Cavalliera Rusticana
Refrain de Lola
Emmanuel Lafarge, ténor de l’Opéra de Paris
Acc. de piano
Disque E. Berliner’s Gramophone, Paris, 1900

Ch. Gounod - Roméo et Juliette
Valse
Maria Kousnezoff, soprano du Théâtre Marinsky (St Petersbourg)
Acc. d’orchestre
Disque Pathé-saphir, Paris, 1922

A. Messager - Monsieur Beaucaire
Duo de la rose
Geori Boué, soprano de l’Opéra de Paris
Roger Bourdin, baryton de l’Opéra de Paris
Orchestre Pasdeloup, sous la direction d’A. Wolff
Disque Saturne, Paris, 1946 ( ?)

J. Offenbach - Les contes d’Hoffmann
Belle nuit
Leila Ben Sedira, soprano de l’Opéra Comique
Mariette Fenoyer, contalto de l’Opéra Comique
Orchestre de l’Opéra Comique sous la direction de M. Frigara
Disque Parlophone, Paris, 1933 (?)

Avec des extraits de :

P. Géraldy - Toi et Moi
Chance !
Dit par Roger Monteaux, de la Comédie Française
Disque Odéon, Paris, 1931
&
P. Géraldy - Tendresse
Dit par Mary Marquet, de la Comédie Française
Disque Gramophone, Paris, 1928

Actualité

La compagnie Le Piano Ambulant et le spectacle Galimatias !

Le piano Ambulant © Helena Pichon
Le piano Ambulant © Helena Pichon

Dans la rubrique "actualités" ce matin, nous avons rendez-vous avec une troupe lyonnaise bien particulière, le piano ambulant, qui comme son nom l’indique, ne se contente pas des salles traditionnelles de spectacle mais se produit dans des endroits parfois insolites pour la musique classique. Autre caractéristique de cet ensemble, les transcriptions, comme nous l’explique l’un de ses membres, François Sales qui, outre le fait qu’il jouru hautbois, s’occupe des vidéos. Le Piano Ambulant s’est donné pour rôle de rendre la musique classique accessible au plus grand nombre en retranscrivant l’univers d’un compositeur par différents moyens ; cinéma, théâtre, ombres chinoises… Ainsi Debussy a pu croiser l’art vidéo et Mozart les pas de Godard.
Après Wagner la saison dernière, la compagnie s’attaque à Chostakovitch en proposant une libre adaptation des ballets Le boulon, L’âge d’or et Le clair ruisseau.

♫ EXTRAIT

Dmitri Chostakovitch - Suite du « bouchon » op 27a
MDR Sinfonieorchester
Dmitri Kitajenko, direction
CCIO 71 097

Musiques en miroir

Frédéric Chopin - Mazurkas opus 33, N° 2 en ré M
Vivace
Jean-Marc Luisada, piano
RCA 88697686922

Frédéric Chopin / Pauline Viardot - Aime-moi
D’après la Mazurka opus 33 n° 2 en ré M
Isabel Bayrakdarian,soprano
Serouij Kadjian, piano
ANAL AN 2 9903

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :