La chronique de Roselyne Bachelot
Magazine
Vendredi 28 décembre 2018
3 min

Réveillon avec Offenbach

A quelques encablures du réveillon de la saint-Sylvestre, le thème de la grande bouffe m'a inspiré pour vous proposer un réveillon sauce Offenbach !

Réveillon avec Offenbach
Jacques Offenbach [Misc.], © Time Life Pictures / Contributeur

Un réveillon de musique gastronomique 

Sur ce thème, j’avais le choix entre Rossini et Offenbach, tous les deux munis d’un solide coup de fourchette ! Mais j’ai dédié mon réveillon de l’année dernière à Rossini, consacrons donc celui-ci à Offenbach, d’autant que s’ouvre l’année du bicentenaire de sa naissance. 

Notre Offenbach était prédestiné à parler mangeaille. 

Il commença sa carrière dans des auberges et des cafés où il se produisait avec son frère Julius au violon et sa sœur Isabella au piano et comment ne pas voir un clin d’œil que de constater que le théâtre qui le fit connaitre s’appelait … les Bouffes-Parisiens !

Il adorait manger et déjeunait tous les jours au Café Riche que vous trouverez parfaitement décrit au chapitre V du Bel-Ami de Maupassant. Offenbach y tenait table ouverte, il faut dire qu’il menait la vie à grandes guides et ne rechignaient pas à des dépenses somptuaires. Le résultat ne se fit pas attendre, ses excès alimentaires conduisirent à des crises de goutte de plus en plus sévères qui obligèrent à la fin de sa vie à le transporter sur une chaise pour l’amener au théâtre. C’est d’ailleurs cette hyperuricémie qui sera à l’origine de l’insuffisance cardiaque qui l’emportera à l’âge de 61 ans. Donc première leçon : un réveillon doit être festif mais léger ! 

Je vais donc vous proposer un réveillon sauce Offenbach :

En entrée, passons à table avec...

  • Les Bavards et Aimé Doniat, Lina Dachary et René Terrasson

Puis il nous faudra chercher le gril pour faire rôtir la dinde...

  • Pomme d’api avec Jean-Philippe Lafont, Mady Mesplé et Leonard Pezzino

Chercher le gril pour découper adroitement...

  • La vie parisienne Marcel Cariven Lucien Huberty

Et quand toutes ces agapes seront terminées, nous nous dirons

  • "A quel dîner" dans La Périchole avec mon interprète préférée, la grande Régine Crespin

Allez, très joyeuses fêtes de fin d’année et soyez quand même raisonnables !

L'équipe de l'émission :