Mardi 19 février 2019
3 min

Pauline Viardot, compositrice (2/3)

Elle va, grâce à la réputation de son salon parisien, lancer la carrière de Saint-Saëns, Gounod ou Massenet. Le salon qu’elle anima rue de Douai connut l’activité la plus intense. Entrons rue de Douai...

Pauline Viardot, compositrice (2/3)
Pauline Viardot, © Dessin de George Sand
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

"Ce furent de belles fêtes d’art, les soirées du jeudi dont quelques survivants se souviennent encore, données par les Viardot, sous l’Empire, dans leur hôtel de la rue de Douai, merveilleusement approprié à sa destination esthétique." 

Camille Saint-Saëns, L’École buissonnière , 1913.

"Sa musique est aussi divine que sa personne est noble et distinguée. Bien qu'il soit présentement inconnu, Gounod a un avenir immense" 

Pauline Viardot à George Sand

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'équipe de l'émission :