Samedi 5 décembre 2020
3 min

L'éclectisme de Michel Colombier, compositeur de musique de film et arrangeur.

L'éclectisme de Michel Colombier, compositeur de musique de film et arrangeur.
Le compositeur Michel Colombier en janvier 1970, © Getty / GAB Archive/Redferns

Il débute son éducation musicale vers six ans avec son père, violoniste autodidacte. Formé au Conservatoire de Paris, ce passionné de Bach rencontre Michel Magne, avec qui il compose de nombreuses musiques de films (parmi lesquels Le Repos du guerrier ou Un singe en hiver). Grâce à Magne, il devient, à vingt-deux ans, directeur musical chez Barclay et travaille ainsi sur le premier album en anglais de Charles Aznavour. Il se lie avec Serge Gainsbourg, avec qui il orchestre la comédie musicale Anna (1967) et compose notamment Elisa (1969). Il relance Barbara en arrangeant L'Aigle noir (1970). 

Il co-écrit avec Pierre Henry la musique de Messe pour le temps présent (1967), ballet de Maurice Béjart. On lui doit plus d'une centaine de musiques pour le cinéma et la télévision : Un flic de Jean-Pierre Melville (1971), L'Héritier de Philippe Labro (1972), Une chambre en ville de Jacques Demy (1982), les génériques de « Dim Dam Dom » ou de « Salut les copains ». Après son album Wings (1975), il s'installe aux États-Unis et débute une seconde carrière avec les Beach Boys, Barbra Streisand, Prince (Purple Rain), Madonna (American Life). Dans les dernières années de sa vie, son œuvre a été redécouverte par la scène électronique française : le groupe Air l'avait sollicité pour son dernier album, Talkie Walkie (2004).

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Encyclopédie Universalis)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :