Vendredi 2 février 2018
5 min

L'opéra : star-system ou art total ?

Pourquoi va-t-on à l'opéra ? Pour un chanteur ou une chanteuse ou pour assister à un spectacle total quitte à ne pas avoir sur scène de grandes stars lyriques ? Christian Merlin se pose la question...

L'opéra : star-system ou art total ?
Anna Netrebko , © Getty / Michael Gruber/Life Ball 2016

Je profite d'un extrait de la Traviata avec Anna Netrebko pour poser une question existentielle qui s’est posée à moi à cause de la programmation de l’Opéra de Paris. Il y a deux productions verdiennes en ce moment : Un bal masqué et La Traviata. Ce sont des productions assez anciennes, une plus récente pour La Traviata, et une très ancienne pour le Bal Masqué.

Pour chacune il y a une possibilité de voir, pour un nombre limité de dates, les plus grandes divas de la planète : Anna Netrebko et Anja Harteros. Elles ne chantent pas pour toute la série, elles viennent pour trois dates chacune. 

Moi ça me pose une question et un petit problème : qu’est-ce qu’on attend à l’opéra ? Est-ce que ça vaut le coup d’aller revoir une mise en scène (en l'occurrence pas très réussie) pour avoir une des plus belles voix du monde ? Personnellement, ça ne me suffit pas. J’ai besoin de voir un art total, avec un très grand chef d'orchestre, un metteur en scène avec un point de vue qui le défend jusqu’au bout, et une distribution homogène. 

En même temps je conçois très bien qu’on puisse se dire : " Il faut que j’aille voir ce Bal masqué car je ne veux pas rater Harteros". Je laisse chacun le loisir de se faire sa propre religion, son propre choix. Mais je trouve que d’aller à l’opéra juste pour une très belle voix, c’est un peu léger, insuffisant… 

L'équipe de l'émission :