Lundi 27 septembre 2021
2 min

Hausse du budget alloué à la culture : quels sont les objectifs de Roselyne Bachelot ?

Antoine Pecqueur revient ce matin sur la déclaration de Roselyne Bachelot la semaine dernière qui a annoncé une augmentation historique du budget du ministère de la Culture, dépassant ainsi les 4 milliards d'euros. Mais que veulent véritablement dire ces chiffres ?

Hausse du budget alloué à la culture : quels sont les objectifs de Roselyne Bachelot ?
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé une hausse historique de son budget, © AFP / Come SITTLER / POOL

Le gouvernement a annoncé une hausse de 7,5% ; mais il faut préciser qu’il s’agit de la hausse des crédits alloués à la culture. La partie audiovisuelle, gérée également par le même ministère, est elle en légère baisse, de 0,5%. Au total, le budget de la Rue de Valois pour 2022 atteint 11,24 milliards d’euros. Les priorités de la Ministre, Roselyne Bachelot est dans un premier temps d’accompagner la sortie de crise, qui se révèle lente et difficile pour le secteur culturel. On l’a bien vu cet été : les festivals, les salles de spectacle ont parfois eu du mal à attirer le public. Le retour à la normale n’est pas attendue avant l’année prochaine, au mieux. Il va donc falloir penser un soutien dans la durée.

En plus du budget 2022, le ministère a annoncé un nouveau plan d’aide de 234 millions d’euros pour les établissements culturels. Comme lors du premier plan de relance, on voit que l’Etat mise avant tout sur l’aide aux grandes institutions, comme l’Opéra de Paris ou le Château de Versailles. De quoi crisper quelque peu le secteur des indépendants...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Des objectifs très politiques 

Si le budget culture augmente, c’est aussi pour concrétiser la promesse de campagne d’Emmanuel Macron : le fameux Pass Culture. Pour rappel, ce sont des chèques de 300 euros distribués à chaque jeune de 18 ans. Un dispositif qui a eu bien du mal à démarrer. Mais alors que le quinquennat se termine, l’Elysée voulait à tout prix enfin généraliser cette mesure, qui va même désormais concerner les élèves de 4ème. Mais cette accélération du Pass Culture a un coût : 200 millions d’euros. Au regard de cette dépense, l’investissement de l’Etat dans les festivals, une démarche qui tient pourtant à cœur à Roselyne Bachelot, paraît presque anecdotique : les moyens dédiés aux festivals augmenteront en 2022 de 10 millions d’euros.

Même au-delà du ministère de la Culture, l’heure est à la dépense pour l’Etat

Il est intéressant d’observer combien Emmanuel Macron qui défendait en début de mandat une politique économique libérale rigoureuse, la fameuse austérité budgétaire, est désormais presque keynésien. Il n’hésite pas à augmenter la dette pour favoriser l’investissement public. Ce changement s’explique-t-il par la pandémie, qui aura ébranlé notre économie ? Ou bien aussi par un calendrier plus politique : ce budget est le dernier du quinquennat, à quelques mois de l’élection présidentielle…

L'équipe de l'émission :