Mardi 5 octobre 2021
2 min

Dans la famille Viardot, la fille : Louise Héritte Viardot

Compositrice autodidacte, la fille de Pauline Viardot (dont on célèbre le bicentenaire cette année), possédait un talent hors du commun. Il ne reste cependant que peu de partitions de sa main, exceptés ses quatuors, d'une grande beauté.

Dans la famille Viardot, la fille : Louise Héritte Viardot
Louise Héritte Viardot, fille de Pauline Viardot, © Wikipedia

A l'occasion du bicentenaire de la naissance de Pauline Viardot, parlons de sa fille, Louise Héritte Viardot. Baignée dans l'univers intellectuel et musical de sa famille, elle a cependant appris de son côté la musique, mais aussi les langues mortes, la philosophie, la gravure... La musicienne a composé des centaines d'œuvres dont il n'en reste que quelques-unes parmi lesquelles un opéra comique, une cantate, des lieders et surtout, ses trois quatuors avec piano, témoins d'une finesse et d'une maîtrise de la composition. 

Si Louise était un homme, son génie produirait dans la musique une véritable révolution.

Se frotter au quatuor à cordes dans la seconde moitié du XIXe siècle n’est pas simple. L’ombre de Beethoven plane encore et puis Louise Héritte Viardot est une femme. Dans ses mémoires, elle raconte les difficultés liées à son statut de compositrice. D’ailleurs Camille Saint-Saëns écrit à son propos : “Si Louise était un homme, son génie produirait dans la musique une véritable révolution”

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ajouter à cela l’absence pour elle de professeur référent. Elle se considère comme une autodidacte. Toute son enfance est très solitaire, ses parents partent souvent en tournée. Elle reste seule mais c’est une petite fille d’une grande curiosité, par exemple elle apprend l’alphabet grec pour lire les grands classiques puis surtout elle apprend la musique. 

Des méthodes d'apprentissage peu communes

Louise Héritte Viardot débute quand même avec des professeurs mais ils ne resteront pas longtemps. Celui qui lui enseigne l’écriture musicale a une méthode assez originale : il fait venir un joueur d’orgue à la fenêtre, donne une tonalité, par exemple la majeur, et demande à son élève d’écrire l'œuvre, à l’oreille.

L’autre méthode pour approfondir son apprentissage de la musique est un plus barbare… Elle trouve qu’elle dort trop, donc la nuit elle s’attache le pied au barreau de son lit pour que le moindre mouvement la réveille. A ce moment-là elle étudie les partitions et compose… 

Un conseiller de choix : Charles Gounod

Toutes ses jeunes œuvres, Louise Héritte Viardot ne les montre pas à ses parents, sûrement intimidée par leur autorité. C’est donc Charles Gounod qui sera son plus grand conseiller. Jamais il ne corrigera une seule note, mais son avis la fera progresser. 

Une fois installée dans la vie musicale, en tant que chanteuse et pianiste, Berlioz vient d’ailleurs souvent chez les Viardot pour que mère et fille jouent ses compositions orchestrales au piano en 4 mains, elle s’engage un jour pleinement en tant que compositrice, prise "d’un violent désir de composer". 

C’est sa mère, Pauline Viardot, qui la pousse à publier ses œuvres. Pour la remercier de son soutien, Louise Héritte Viardot lui offre en retour un petit chien qui aura peut-être le droit à plus de leçons musicales que Louise Héritte Viardot puisque toute la famille tentera de le faire chanter juste. 

L'équipe de l'émission :