La chronique ciné
Magazine
Mercredi 4 février 2015
3 min

"It Follows" de David Robert Mitchell / "Jupiter le destin de l’univers" d'Andy et Lana Wachowski

Ce matin Xavier Leherpeur vante les mérites du cinéma de genre, de la série B et du cinéma pop corn avec deux sorties : "It Follows" de David Robert Mitchell et "Jupiter le destin de l’univers" d'Andy et Lana Wachowski.

On essaie toujours de se faire passer pour un intello pur et dur qui n’aime que les œuvres "artistes" mais dans le fond, on rêve d’un bon film d’horreur ou d’une bonne SF, ne serait-ce que pour retrouver les effrois et les émois de notre lointaine jeunesse.

It Follows de David Robert Mitchell est le film qui a fait trembler la croisette au mois de mai dernier sélectionné à la Semaine de la critique. C'est là que l'on avait découvert ce jeune cinéaste en 2010 avec un film resté hélas inédit et intitulé The Myth of american sleepover, un très classique film de camps sur la jeunesse wasp dorée et désœuvrée américaine.

Même décor social pour ce deuxième film mais au service d’un film d’horreur qui redistribue et réinvente le genre. Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d'étranges visions et l'inextricable impression que quelqu'un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper...

Avec Jupiter le destin de l’univers d'Andy et Lana Wachowski, on retrouve deux figures très intéressantes d’Hollywood mondialement connues et reconnues pour leur tout premier film Matrix. Depuis le triomphe international de cette trilogie, ils n’ont eu de cesse de faire des films ambitieux mais qui ont tous été hélas de cuisants échecs, comme le sublime Cloud atlas, adaptation impossible et pourtant foisonnante du roman de David Mitchell La Cartographie des nuages.

Ils reviennent après ce bide mémorable à leur premières amours : le space odyssée, la SF ébouriffante. Cette fois, c'est l’histoire de Jupiter Jones, jeune fille promise à un destin hors du commun, mais qui, ayant enchaîné les coups durs, n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n'est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire génétiquement modifié, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l'attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d'un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l'équilibre du cosmos…

Le scénario n’est guère révolutionnaire, mais visuellement, c’est du grand, de l’immense spectacle lyrique, épique, chorégraphique. Les Wachowski ont un sens à nul autre pareil du mouvement de caméra, du plan séquence et une imagination sans limite…

L'équipe de l'émission :
Mots clés :