L'Opéra de Paris, toute une histoire !
Programmation musicale
Samedi 24 août 2019
59 min

La reprise de la Bastille (15/16)

En 1983 est lancée la construction de l'Opéra Bastille pilotée par l'architecte uruguayo-canadien Carlos Ott, offrant ainsi un nouveau souffle à l'Opéra de Paris. Nous célébrons cette année les 30 ans de l'inauguration de la salle, fêtée en grande pompe en juillet 1989 par un Gala légendaire !

La reprise de la Bastille (15/16)
La salle de l'Opéra Bastille, © Christian Leiber - Opéra national de Paris Opéra

Avec ses longueurs, ses superficies et ses volumes tous vertigineux, l’Opéra Bastille est devenu la quatorzième salle de l’Opéra de Paris depuis sa création sous Louis XIV.
Avec 45 mètres de hauteur, 30 mètres de large sur 25 mètres de profondeur, la scène de la Bastille est de proportion relativement classique. Or, elle n’est que le centre d’un gigantesque dispositif de 10 000 m2 de surface, réparti sur deux niveaux: l’un au premier étage, l’autre au sixième dessous. Tout cela constitue 55 % du volume total du bâtiment.  

Pourtant il a fallu du temps pour apprivoiser ce plateau. En effet si l’Opéra Bastille donne sa première production d’opéra en 1990 avec les Troyens de Berlioz, c’est à partir de 1995 que les lieux sont véritablement habités. Sous l’impulsion de son directeur Hugues Gall, le vaisseau trouve son rythme de croisière et peut enfin proposer un répertoire riche, varié à la hauteur de ses capacités techniques et des effectifs requis.

Le Génie de la Liberté vu du chantier de démolition de l’ancienne gare de la Bastille, fin 1984
Le Génie de la Liberté vu du chantier de démolition de l’ancienne gare de la Bastille, fin 1984, © Hubert Verneret

L’Opéra Bastille est l’un des grands projets culturels né dans la foulée de l’élection de François Mitterand en 1981. Le but étant d'offrir à Paris et à la France un opéra populaire ! Une salle moderne de 2700 places, jouissant, où que l'on soit assis, d'une excellente visibilité, et surtout, des prix imbattables.

La salle de l'Opéra Bastille
La salle de l'Opéra Bastille, © Patrick Tourneboeuf Tendance Floue-Opera

Programmation musicale

Camille Saint-Saëns
Samson et Dalila : Arrêtez, ô mes frères (Acte I)
Placido Domingo, ténor
Choeur et Orchestre de l'Opéra de Paris
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

Giacomo Meyerbeer
Dinorah, ou le Pardon de Ploërmel : Ombre légère qui suis mes pas (Acte II)
June Anderson, soprano
Orchestre de l'Opéra de Paris
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

Jules Massenet
Thaïs : Voici la terrible cité (Acte I)
Alain Fondary, baryton
Orchestre de l'Opéra de Paris  
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

Jules Massenet
Werther : Pourquoi me réveiller (Acte III)
Alfredo Kraus, ténor
Orchestre de l'Opéra de Paris   
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

Christoph Willibald Gluck
Alceste : Divinités du Styx (Acte I)
Shirley Verrett, mezzo-soprano
Orchestre de l'Opéra de Paris     
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

Jules Massenet
Hérodiade : Vision fugitive et toujours poursuivie (Acte II)
Jean-Philippe Lafont, baryton-basse
Orchestre de l'Opéra de Paris      
Enregistré lors du Gala d'inauguration de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 "La nuit d'avant le jour"

L'équipe de l'émission :