Jeudi 3 juin 2021
25 min

Vers la panthéonisation de Joséphine Baker ?

Et si Joséphine Baker entrait au Panthéon ? Vedette de music-hall, résistante durant la Seconde Guerre mondiale et militante pour les droits civiques aux Etats-Unis, la pétition initiée en mai pour sa panthéonisation, est présentée à l'Elysée ce jour, à l'occasion de son anniversaire.

Vers la panthéonisation de Joséphine Baker ?
Joséphine Baker durant la seconde guerre mondiale, © Getty / Keystone

Aujourd'hui est une journée particulièrement importante : la pétition initiée le 8 mai dernier par l'essayiste Laurent Kupferman visant à panthéoniser Joséphine Baker, sera amenée à l'Elysée et présentée à Emmanuel Macron ! Et le 3 juin n'a pas été choisi au hasard, car il s'agit de la date de naissance de Joséphine Baker (3 juin 1906 – 12 avril 1975). Pour l'occasion, France Musique célèbre la femme aux multiples facettes qu'elle était.

L’idée de sa panthéonisation ne date pas d’hier, le premier à en parler fut Régis Debray en 2013, dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde. Huit ans après, alors que l’idée avait étonné à l’époque, Régis Debray est plus convaincu que jamais : « Elle mérite les honneurs du Panthéon, elle est à la hauteur d’une héroïne. Je crois que la France s’honorerait à la panthéoniser. »

Vedette du music-hall et icône des années folles, elle est naturalisée française en 1937, consécutivement à son mariage avec Jean Lion. Durant la Seconde Guerre Mondiale, elle jouera un rôle important dans la résistance à l'occupant. Elle utilise ensuite sa grande popularité au service de la lutte contre le racisme et pour l'émancipation des Noirs, en particulier en soutenant le mouvement américain des droits civiques. 

En 1947, Joséphine Baker épouse Jo Bouillon et achète avec lui le domaine des Milandes en Dordogne. Elle décide ensuite d’adopter des enfants de toutes les origines (sa « tribu arc-en-ciel » comme elle l’appelait), pour prouver que des enfants de différentes religions et de différentes ethnicités peuvent être frères et sœurs.

Entrer au Panthéon est une des plus hautes distinctions françaises, mais qu’en pense la famille Baker ? Brian Bouillon-Baker, l’un des fils de Joséphine Baker, s’exprime au nom de toute la tribu arc-en-ciel : « La famille a d’abord été surprise, mais tout à fait honorée et en accord avec cette idée. ». Il nous confie même que le président Emmanuel Macron, avait évoqué Joséphine Baker, lors de son discours au Panthéon en janvier dernier. « Peut-on peut-être voir un petit signe ? Je suis persuadé que le président sera sensible à cette campagne », se réjouit-il.

Seule condition de la famille Baker à cette panthéonisation, dont nous fait part son fils, est de ne pas opérer de transfert, pour que Joséphine Baker continue de reposer au caveau familial, à Monaco.

Le domaine des Milandes

Durant presque trente années, Joséphine Baker habitera dans ce superbe château, au cœur du Périgord, avec ses douze enfants. L'actuelle propriétaire, Angélique de Saint-Exupéry, s'attelle à faire revivre ce lieu, en hommage à Joséphine Baker, dont l'âme n'a jamais vraiment quitté les pierres.

Le château propose aujourd'hui un parcours initiatique pour partir à la rencontre des multiples facettes de cette dernière : artiste de music-hall, résistante, maman de douze enfants et combattante pour la tolérance. La visite invite le public à partager durant de longs instants la vie de cette grande dame, entre costumes de scène et quotidien familial.

En France, on a besoin d’une telle icône, elle est très inspirante ! 

Angélique de Saint-Exupéry, qui entreprend des rénovations depuis quelques années dans ce domaine, est véritablement passionnée par Joséphine Baker et ses vies : « Je connaissais ce château depuis petite, j’ai été appelée par Joséphine ! C’est une passion dévorante que j’aime par-dessus tout. »

L'équipe de l'émission :