L'invité du jour
Entretien
Vendredi 26 juin 2020
10 min

Un week-end 100% Beethoven avec François-Frédéric Guy et neuf jeunes pianistes à la Maison de la Radio

À l'occasion des 250 ans de Beethoven, François-Frédéric Guy invite neuf pianistes à interpréter les trente-deux sonates pour piano de Beethoven à l’Auditorium de Radio France. Un cycle foisonnant qu'il inaugure avec Maroussia Genet ce soir.

Un week-end 100% Beethoven avec François-Frédéric Guy et neuf jeunes pianistes à la Maison de la Radio
François-Frédéric Guy, © Caroline Doutre

Dans le cadre du week-end Beethoven sur France Musique du 26 au 28 juin 2020, initialement programmé le 20, 21 et 22 mars, Radio France programme l’intégrale de ses sonates pour piano. C'est l'incontournable spécialiste du compositeur, François-Frédéric-Guy, qui relève le défi, entouré de 9 jeunes musiciens. Le pianiste joue lors du premier et du dernier concert de ce cycle foisonnant de 32 sonates, retransmis en direct sur France Musique.

Beethoven ou la quête d'un pianiste

La musique de Beethoven, incontournable pour tout pianiste, réside chez François-Frédéric Guy dans une conversation intime et quotidienne. Le compositeur s'impose à lui comme une évidence dès son plus jeune âge, et ne le quittera plus. La carrière de François-Frédéric Guy est désormais indissociable de l'œuvre du compositeur allemand, dont il interprétera ce week-end l'intégrale des sonates pour piano à la Maison de la radio, accompagné par 9 jeunes pianistes. Ce cycle s'inscrit dans "Le temps retrouvé", une série de neuf concerts donnés par les formations symphoniques de Radio France en direct depuis l’Auditorium pour France Musique et ARTE Concert, et de dix rendez-vous de musique de chambre.

Dans une quête permanente de dépassement de soi, on découvre à partir de 2012 François-Frédéric Guy à la direction d'orchestre - depuis le piano - mais aussi artiste associé en résidence à l'Orchestre de Chambre de Paris de 2017 à 2020.

Adepte des défis, des intégrales et des concerts-marathon, François-Frédéric Guy parcourt l'œuvre de Beethoven en studio comme en concert. Il a enregistré la totalité des sonates pour piano accompagné d'œuvres pour violoncelle, avec Xavier Phillips, pour violon avec Tedi Papavrami et les 5 concertos avec l'Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Philippe Jordan. Dans son dernier disque, il joue et dirige l'intégrale des concertos pour piano avec le Sinfornia Varsovia, au Printemps des Arts de Monte-Carlo.

"Quand on part des premières sonates qui rappellent Haydn et Mozart et qu'on arrive jusqu'à la 32e sonate qui annonce le romantisme et qui le dépasse en atteignant une certaine abstraction, on fait un voyage ensemble, dans le temps et dans la musique. Beethoven écrit l'histoire de la musique !" François-Frédéric Guy

Le « Beethoven project » est le projet d'une vie, une véritable odyssée qui traverse toutes les facettes du répertoire de Beethoven : symphonies, sonates, opéra, musique de chambre, etc. Il se décline sur le disque et en concert, au piano, à la baguette, ou les deux à la fois. « J’ai joué, récemment à Tokyo, ma dixième intégrale des Sonates. Un sacré voyage ! »

Le cycle des sonates pour piano à la Maison de la Radio

À l'occasion des 250 ans du compositeur, les 32 sonates de Beethoven seront retransmises en direct sur France Musique du 26 au 28 juin. François-Frédéric Guy encadrera cette traversée musicale dont il coordonne l’ensemble des récitals. Il ouvre le bal avec la jeune pianiste Maroussia Gentet. Ils interpréteront sept sonates, dont la toute première opus 2 n°1, ainsi que la monumentale Hammerklavier, que le pianiste dit être une de ses œuvres fétiches : il l'a joué plus d'une centaine de fois et enregistré trois fois.

Après avoir entendu Ismaël Margain, Guillaume Bellom, Jean-Paul Gasparian, Rémi Geniet, Sélim Mazari, Nathalia Milstein, Gaspard Dehaene et Tanguy de Williencourt au piano, François-Frédéric Guy clôturera ce week-end consacré à Beethoven avec le cycle de deux sonates de jeunesse, la brillante Troisième sonate pour conclure avec l'ultime Trente-deuxième Sonate, contemporaine de la Missa solemnis et la Neuvième Symphonie.

Retrouvez le programme du week-end ici.

Les concerts de l'été de François-Frédéric Guy

  • Le 31 juillet au Festival de Champéry (Suisse) : Le Triple Concerto de Beethoven et Schubert avec l'Ensemble Microcosmen Félix Froschhammer au violon, Estelle Revaz au violoncelle et François-Frédéric Guy
  • Le 8 août au Festival International de la Roque d’Anthéron : une journée Beethoven avec l'intégrale des 32 sonates pour piano (2ème partie). François-Frédéric Guy jouera la sonate n°8 “pathétique” et le n°10
  • 22 août : Festival de la Grange de Meslay
  • 23 août : Festival les Musicales de Sarlat
L'équipe de l'émission :