Jeudi 1 avril 2021
25 min

Trevor Pinnock : "Il y a des règles insensées qui émanent du Brexit et ça a des conséquences sur l’art"

Le chef et claveciniste Trevor Pinnock, légende du baroque, reconnu notamment pour The English Concert dont il fut le chef pendant 30 ans, sortait au printemps 2020 le Livre I du Clavier Bien Tempéré de Bach au clavecin.

Trevor Pinnock : "Il y a des règles insensées qui émanent du Brexit et ça a des conséquences sur l’art"
Le chef d'orchestre et claveciniste Trevor Pinnock, © Gerard Collett

Il est l'un des pionniers de la musique baroque. Après plus de 50 ans de carrière, Trevor Pinnock s'est attaqué au Clavier bien tempéré de Jean-Sebastien Bach. En 2020, à 73 ans, il enregistre ainsi Le clavier bien tempéré Livre I BWV 846 à 869 : "Jeune homme, j'avais peur de cette oeuvre. Ça me semblait tellement grand que je n'osais pas travailler toutes les pièces. Je me disais peut-être qu’un jour je l'enregistrerai. Mais en arrivant à l’âge vénérable de 70 ans, je ne pouvais plus attendre, c’était maintenant ou jamais", rajoutant qu'"avec l’âge on gagne en connaissance" s'amuse le chef. Après la sortie du premier Livre du Clavier bien tempéré, il attend de pouvoir continuer à enregistrer la suite du second Livre.
Au micro de Jean-Baptiste Urbain, le chef anglais nous fait part de son inquiétude pour les musiciens britanniques et particulièrement pour les ensembles indépendants. Lui qui a dirigé son propre ensemble de 1973 à 2003, connait précisément les rouages et le fonctionnement de ces ensembles qui sont par nature assez fragiles. Selon lui, les contraintes qui s’imposent pour faire face à la pandémie ajouté au Brexit qui limite tout déplacement, sont catastrophiques pour les ensembles de musique. "Cela a des conséquences sur l’art" constate Trevor Pinnock.

"Nous devons nous souvenir que la musique a toujours connu des vicissitudes. Il faut qu’on se batte, c’est une lutte et c’est bien aussi de se battre. Mais c’est insensé d’avoir un gouvernement qui érige des barrières sans réfléchir au rôle que nous jouons dans la société et dans l’économie" Trevor Pinnock

Trevor Pinnock, légende du Baroque

Sa carrière démarre véritablement à Londres au Royal Festival Hall avec le Galliard Ensemble en 1966. En 1973, il fonde The English Concert, ensemble spécialisé dans l'interprétation de musique baroque sur instruments anciens, qu'il dirigera jusqu'en 2003, date à laquelle il cède son poste au violoniste Andrew Manze pour se consacrer à une carrière internationale de récitaliste et chef invité.
À la tête de l'English Concert, il donne au disque l'intégrale des Concertos pour clavecin de Bach, tenant le rôle de soliste, ainsi que les plus grandes œuvres du répertoire baroque pour orchestre, l'intégrale des symphonies de Mozart et, avec le chœur de l'English Concert, plusieurs œuvres majeures de musique chorale.
De 1991 à 1996, il occupe le poste de directeur artistique de l'Orchestre du Centre national des arts d'Ottawa, puis celui de conseiller artistique jusqu'en 1998.
Le travail éducatif de Pinnock a lieu à la fois au Royaume-Uni et ailleurs. Il est notamment premier chef invité de l'Orchestre de concert de la Royal Academy of Music, donne des masterclasses ou des ateliers dans d'autres universités britanniques et dirige les orchestres d'établissements tels que l'Université Mozarteum de Salzbourg et la Hong Kong Academy for Performing Arts. Il a également enseigné à une poignée de clavecinistes, dont Lars Ulrik Mortensen, Nicholas Parle, Carole Cerasi ou encore Julian Perkins. Trevor Pinnock a à coeur de soutenir les jeunes musiciens mais aussi les ensembles indépendants. Il suit de près le foisonnement des ensembles de musique baroque en particulier en France : "C'est une très bonne chose que ces orchestres comme l'ensemble Pygmalion fasse des choses passionnantes. Parfois je me dis que si on regarde toutes les nouveautés qu'ils apportent, ça manque un peu de simplicité mais je suis admiratif de ce qu’ils entreprennent. Il y a eu tant d’enregistrements, tout le monde veut faire quelque chose de nouveau mais je les soutiens".

Les invités :
L'équipe de l'émission :