L'invité du jour
Entretien
Jeudi 18 novembre 2021
25 min

Tedi Papavrami: « Bach a été la musique avec laquelle j’avais envie de cohabiter pendant le confinement »

Presque 17 ans après son premier enregistrement des Sonates & Partitas de Bach, le violoniste d’origine albanaise Tedi Papavrami nous livre une nouvelle version poignante et radicale des célèbres pièces du compositeur allemand, sur le label Alpha.

Tedi Papavrami: « Bach a été la musique avec laquelle j’avais envie de cohabiter pendant le confinement »
Tedi Papavrami, violoniste, © Jean-Baptiste Millot / Alpha Classics

Tedi Papavrami évoque à notre micro sa rencontre avec les Sonates et Partitas de Jean-Sébastien Bach que son père lui a fait découvrir : "Mon père considérait que c’était important de les travailler".

Tedi Papavrami a déjà enregistré ces oeuvres en 2005 : "J'en ai gardé un souvenir émerveillé qui me poursuit et m’inspire toujours".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

17 ans après, il décide de les ré-enregistrer : "j’avais le sentiment d’avoir de nouveaux moyens d’expression plus épurés, de pouvoir m’abstenir de certaines choses", "C’est parce que j’ai senti qu’il y avait un autre moyen d’expression que certains sont devenus inutiles".

C'est avec un nouvel instrument qu'il a abordé de nouveau ce répertoire : "Je joue cette fois sur un violon contemporain qui m’appartient, la dernière fois c’était un violon ancien que j’avais loué pour l’occasion. Ce violon contemporain a quelque chose de plus lumineux qui épouse parfaitement l’acoustique de l’Arsenal de Metz qui est une salle extraordinaire"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :