L'invité du jour
Entretien
Mercredi 25 septembre 2019
25 min

Susanna Mälkki est l'invitée du jour

Première femme à la direction de l'Orchestre de la Scala et à celle de l'Orchestre Intercontemporain, notre invitée du jour, la violoncelliste et cheffe d'orchestre finlandaise Susanna Mälkki sera en concert les 25 et 26 septembre à la Philharmonie de Paris.

Susanna Mälkki est l'invitée du jour
Susanna Mälkki - L'invitée du jour du 25 septembre 2019, © Simon Fowler

Une musicienne accomplie

Susanna Mälkki, née à Helsinki, a commencé la musique par le violoncelle. Elle se révélera excellente musicienne et deviendra premier violoncelle de l’Orchestre Symphonique de Göteborg de 1995 à 1998. Elle se tourne ensuite vers la direction, discipline qu’elle apprend à l’académie Sibelius, auprès de grands chefs.

Susanna Mälkki débute sa carrière de cheffe d'orchestre en dirigeant des formations de différents pays, notamment le Klangforum Wien, le Birmingham Contemporary Music Group, et l’ensemble Askö. Elle est particulièrement attachée au répertoire contemporain, et se voit confier la direction de plusieurs opéras dans de nouvelles productions, par exemple Powder Her Face de Thomas Adès au festival Musica Nova à Helsinki (1999), ou L’Amour de Loin de Kaija Saariaho à l’Opéra national de Finlande (2004).

Susanna Mälkki au milieu des hommes

C'est une violoncelliste et cheffe d'orchestre émérite, et pour cause, c'est la toute première femme à avoir dirigé deux orchestres mondialement reconnus : l'orchestre de La Scala à Milan et l'ensemble Intercontemporain à Paris. En effet, depuis leurs créations respectives en 1982 et 1976, aucune femme n'avait brandi la baguette de chef d'orchestre jusqu'ici réservée aux hommes. Susanna Mälkki l'a fait, avec en plus une certaine longévité que certains de ses collègues hommes n'ont pas eue, puisqu'elle est restée à la direction de l'Ensemble Intercontemporain de 2006 à 2013.

C’est également la deuxième femme de l’histoire à avoir dirigé les musiciens de l’opéra Bastille, la première étant l’australienne Simone Young.

Prendre la direction de l'ensemble Intercontemporain est une expérience intense. Outre la densité de travail et les nouvelles œuvres à apprendre chaque jour, cela m’a donné l’opportunité de travailler au plus près des compositeurs

C'est certain, avec la masculinité régnante de Pierre Boulez dans l'Ensemble Intercontemporain, se faire une place en tant que femme qui dirige ne fut pas une mince affaire pour Susanna Mälkki. 

De retour à la Philharmonie de Paris

Ce sont les 25 et 26 septembre prochains que Susanna Mälkki foulera le plancher de la scène de la Philharmonie de Paris, à la Cité de la musique ! Elle y dirigera le Concerto pour violoncelle d'Antonin Dvořák ainsi que Les Planètes, du compositeur Gustav Holst.

La distribution : 

  • Orchestre de Paris
  • Jeune Chœur de Paris
  • Maîtrise de Paris
  • Susanna Mälkki, direction
  • Edgar Moreau, violoncelle
  • Richard Wilberforce, chef de chœur

Ses prochaines dates en France

  • Les 25 et 26 septembre à la Philharmonie de Paris, à 20h30
  • Les 15 et 16 novembre avec l’Orchestre National de Lyon, Auditorium Rainier III, Monaco
  • Les 26, 29 février, 2, 4, 6 et 8 mars pour Yvonne, princesse de Bourgogne, Palais Garnier, Paris
  • Le 5 avril avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo pour le Printemps des Arts, Auditorium Rainier III, Monaco
L'équipe de l'émission :