Jeudi 8 octobre 2020
25 min

Stéphane Braunschweig : "Le théâtre permet de nous renvoyer à l'intimité des grandes questions politiques"

Imaginée en plein coeur du confinement, Stéphane Braunschweig signe la mise en scène d'Iphigénie. Relevé par une troupe d'acteurs de grands talents faisant résonner le monde actuel, les représentations ont lieu aux Ateliers Berthier jusqu'au 14 novembre.

Stéphane Braunschweig : "Le théâtre permet de nous renvoyer à l'intimité des grandes questions politiques"
Stéphane Braunschweig, © Carole Bellaïche

Après des études de philosophie à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, il rejoint en 1987 l’école du Théâtre national de Chaillot dirigée par Antoine Vitez, où il reçoit une formation théâtrale pendant trois ans. Puis il fonde sa première compagnie, le Théâtre-Machine. En 1991, il reçoit le prix de la révélation théâtrale du Syndicat de la critique pour sa trilogie intitulée Les Hommes de neige. Il a été le premier directeur du Centre dramatique national/Orléans-Loiret-Centre de 1993 à juin 1998.

Il est ensuite nommé directeur du Théâtre national de Strasbourg et de l'école supérieure de 2000 à 2008. Il y fonde la revue Outrescène en 2003. À compter du 1er janvier 2009, il devient artiste associé au Théâtre national de la Colline dont il prend la direction, à la suite d'Alain Françon, en janvier 20102.

Stéphane Braunschweig est nommé directeur du Théâtre de l'Odéon à compter du 15 janvier 2016.

La création Comme tu me veux de Luigi Pirandello, traduit et mis en scène par Stéphane Brauschweig devrait être créé le 15 janvier 2021 au Théâtre de l’Odéon

Iphigénie de Racine aux Ateliers Berthier

"Je n’avais pas prévu de mettre en scène Iphigénie. Ou plutôt si, il y a vingt-cinq ans, j’en avais eu le projet [...] Mais à l’époque, je n’avais pas trouvé ma porte d’entrée dans la pièce, qui m’aurait permis de la faire résonner dans notre présent" Stéphane Braunschweig signe la mise en scène moderne de la pièce de Racine. 

Le metteur en scène propose un regard plongé dans le monde actuel qu'il qualifie de "monde à l'arrêt". Cette mise en scène a été imaginée en avril pendant la crise. La conception du spectacle a également été tournée vers le respect des consignes sanitaires, du point de vue des acteurs et des spectateurs. Iphigénie, interprétée à tour de rôle par Suzanne Aubert et Cécile Coustillac témoigne d'une héroïne faisant échos aux canons de la modernité. 

Ce Dilemme politique, familial et amoureux est sublimé par le metteur en scène qui renvoie Iphigénie à une vision moderne de la pièce de Racine.

Prochaines dates au Théâtre de l'Odéon

  • Le Grand inquisiteur : 25 septembre -18 octobre, mise en scène Sylvain Creuzevault
  • Les frères Karamazov : 12 novembre- 6 décembre mise en scène Sylvain Creuzevault
  • Faith, Hope and Charity : 1-13 décembre mise en scène Alexander Zeldin
  • Que ta volonté soit faite : 6-17 janvier mise en scène Aristide Tarnagda
L'équipe de l'émission :