L'invité du jour
Entretien
Lundi 25 octobre 2021
25 min

Speranza Scappucci : "Grâce à Riccardo Muti, j'ai ressenti cette envie de devenir chef"

La chef italienne Speranza Scappucci dirige les forces musicales de l'Opéra Royal de Wallonie à Liège depuis 2017. Formée par Riccardo Muti, la chef passionnée d'opéra retrouve actuellement le public liégeois avec une nouvelle production d'Eugène Onéguine de Tchaïkovski.

Speranza Scappucci : "Grâce à Riccardo Muti, j'ai ressenti cette envie de devenir chef"
La chef d'orchestre Speranza Scappucci est actuellement directrice musicale de l'Opéra Royal de Wallonie Liège, où elle présente Eugène Onéguine de Tchaïkovski

Elle a pris son temps avant devenir chef d’orchestre. L’italienne Speranza Scappucci a attendu avant de se décider à monter sur un pupitre. C’est seulement à l’âge de 38 ans qu’elle a osé sauter le pas, "après avoir reçu tout le bagage nécessaire" pour se lancer. Après s’être formée au Conservatoire Sainte-Cécile de Rome avec son instrument : le piano, la musicienne s’est ensuite envolée pour New York afin d’intégrer la prestigieuse Juilliard School. C’est alors que sa passion pour l’opéra, qui lui vient de son père, la mène vers le métier de chef de chant. C'est avec cette casquette que Speranza Scappucci intègre toutes les plus grandes maisons lyriques de la planète, où elle accompagne les chanteurs au quotidien. Cet exercice lui a permis de comprendre au plus près les voix : "Lorsque tu connais bien les voix et leurs respirations, tu peux vraiment les guider".

Puis, c’est un jour sur une production des Noces de Figaro à l’Opéra d’Etat de Vienne qu’elle rencontre Riccardo Muti. Et entre les deux compatriotes, un courant artistique indéniable s’installe. Le maestro lui propose alors qu’elle devienne sa chef de chant attitrée.
Durant quasiment 10 ans, l’italienne apprend auprès du maître et commence petit à petit à sentir cette envie de diriger elle-même : "J’ai voulu moi aussi travailler avec un orchestre, développer la souplesse du son, tout en proposant une certaine rigueur dans la lecture d’une partition". Et ce travail, Speranza Scappucci le construit au quotidien avec les musiciens de l’Opéra Royal Wallonie Liège depuis 2017. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Eugène Onéguine de Tchaïkovski à l'Opéra Royal de Wallonie-Liège à voir jusqu'au 30 octobre et le 28 octobre en direct sur Culture Box.

L'équipe de l'émission :