Mardi 2 mars 2021
25 min

Serge Gainsbourg en 2021 avec Bertrand Dicale

Le 2 mars 1991 disparaissait Serge Gainsbourg, l'un des plus grands compositeurs et paroliers de la chanson française que notre temps ait connu. A l'occasion des 30 ans de sa mort, est sorti en février dernier la biographie "Tout Gainsbourg", écrite par Bertrand Dicale.

Serge Gainsbourg en 2021 avec Bertrand Dicale
Serge Gainsbourg en France en 1985 - La Matinale de France Musique, © Getty / Jean-Jacques BERNIER

Avec cette biographie "Tout Gainsbourg" sortie chez Gründ, signée par Bertrand Dicale, c'est toute la vie de l'auteur, le compositeur et l'interprète qui est racontée à travers ses oeuvres. L'ampleur et la richesse de sa carrière est décortiquée avec curiosité et gourmandise par le chroniqueur à France Musique et France Info.
Annoncée dans la nuit du 2 mars 1991, Bertrand Dicale se rappelle l'onde de choc ressentie le lendemain matin lorsqu'il a appris la disparition du chanteur. "J'ai été surpris par la ferveur survenue dans la semaine qui a suivie autour de la mort de Gainsbourg" se souvient le chroniqueur. L'émotion est alors nationale. En effet, les fans de Gainsbourg sont essentiellement français. Pourtant, quelques années plus tard, "la carrière posthume de Gainsbourg va être spectaculaire dans les années 90, notamment dans le monde anglo-saxon grâce à des compilations" constate Bertrand Dicale. Cette reconnaissante internationale de Gainsbourg va se développer peu de temps après sa mort :  "On se rend compte que Gainsbourg, c’est de la pop. Ce ne sont pas juste des paroles et le mec qui passe à la télévision. Ce n'est pas uniquement le poète, c'est aussi un immense compositeur".
Ces compilations vont diffuser la musique de Gainsbourg dans le monde entier, en réhabilitant certaines chansons parfois délaissées et en ne faisant pas entendre nécessairement que les grands tubes : "C'est là qu'onapprend à nous, français, quelque chose de Gainsbourg".

En écrivant ce livre, Bertrand Dicale a découvert l'homme complexe et fascinant qu'était Gainsbourg : "On a une vision d'un artiste souverain qui est soumis à ses humeurs et ses passions, et en même temps, il a bossé comme un dingue !". Avec ses 17 albums, sans compter ceux écrits pour d'autres interprètes comme Jane Birkin, la vingtaine de musiques de films composées, la réalisation de quatre films, Serge Gainsbourg était un acharné de travail. Avec ce livre, l'auteur a mis le doigt sur l'immensité des styles et des genres abordés par le musicien : "Gainsbourg, c'était au minimum 10 aventures artistiques par an dans des genres extraordinairement différents. Il avait une diversité absolument incroyable de collaboration".

Les invités :
L'équipe de l'émission :