L'invité du jour
Entretien
Lundi 7 octobre 2013
20 min

Roberto Alagna : « Quizas, Quizas, Besame Mucho… Pour moi, ce sont des classiques ».

A l’occasion de la sortie de son anthologie « robertissimo », Roberto Alagna fait le point sur sa carrière, et revient sur la polémique autour de la proposition d’Alexander Pereira (directeur de la Scala de Milan la saison prochaine) de chanter Radamès en 2015.

Robertissimo, le nouveau disque de Roberto Alagna, paraît aujourd’hui. Une anthologie en deux disques, dont le premier est consacré à l’opéra, et le second à la chanson. Au micro de Jean-Michel Dhuez, le célèbre ténor s’est exprimé sur son approche de cet opus, reflet d’une carrière partagée entre variété et opéra.

Trois chansons inédites figurent sur le disque, dont une à écouter dans la Matinale : La Valse de l’Espérance, adaptée de la Valse n°2 de Chostakovitch, sur un texte de Roberto Alagna lui-même. Expliquant que la veuve du compositeur avait demandé à Charles Aznavour d’écrire une chanson sur la partition, mais que ce dernier n’avait pas trouvé l’inspiration, Roberto Alagna s’est pour sa part « inspiré, un peu, de la publicité pour les assurances », « un tourbillon de la vie ».

Le ténor souhaite ainsi, une fois de plus, supprimer les barrières entre musique dite « classique » et chansons plus populaires : « Quizas, Quizas, Besame Mucho : pour moi, ce sont des classiques », déclare-t-il.

« Luis Mariano », « Sicilien », « Pasion » … Le parcours de Roberto Alagna a pris un nouveau tour en 2005, avec cette approche des chansons populaires. Pourtant, la variété était déjà présente dans les débuts de la carrière professionnelle du ténor, qui rappelle que c’est par ce répertoire qu’il a commencé, lorsqu’il avait 15 ans, avant de se « dédier à l’opéra ».

Concernant l’opéra, Roberto Alagna s’exprime aussi sur la polémique autour de son retour à la Scala de Milan. Suite à la proposition d’Alexander Pereira de chanter le rôle de Radamès dans Aïda, la saison prochaine, le ténor avait proposé aux « fans » de sa page Facebook de donner leur avis, dévoilant ainsi publiquement l’échange avec le futur directeur de la Scala.

émission suivante
mardi 8 octobre 2013