Lundi 20 janvier 2020
25 min

Richard Galliano est l'invité du jour

Référence parmi les références, le plus grand accordéoniste français fête ses cinquante ans de carrière : Richard Galliano est notre invité ce matin, pour évoquer la création de son oratorio "Les Chemins noirs" et son dernier disque "A Tribute to Michel Legrand" sorti chez Jade en novembre dernier.

Richard Galliano est l'invité du jour
Richard Galliano, © Jacky Lepage

Il a commencé l'accordéon avant même de savoir lire et écrire, raconte-t-il ; et depuis l'âge de 13 ans, Richard Galliano joue avec le même instrument, un fidèle Victoria offert par sa famille.
Après un début de carrière entre trombone et accordéon, aux côtés notamment de Claude Nougaro, le musicien trouve sa voie - sa voix - grâce à une rencontre avec Astor Piazzolla : après le new tango argentin, pourquoi ne pas renouveler l'accordéon avec le "new musette" français ?
Aujourd'hui, Richard Galliano a plus d'une cinquantaine de disques à son actif, tout à fait inclassables, puisant dans la musique populaire comme dans la musique savante. 

"Je suis très attaché à mon instrument car il a une âme. Mon instrument est nourri de défaut. Nougaro me disait : "il faut cultiver ce défaut". Toutes ces imperfections font qu’il vit. Chaque jour il a un son différent". Richard Galliano

Création des "Chemins Noirs", oratorio inspiré de l'oeuvre littéraire de René Frégni

Rendez-vous le 30 janvier prochain à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt pour la création de cet oratorio, composé par Richard Galliano sur un livret de Francine Couturier inspiré par l'oeuvre de René Frégni. 

Qualifié de "road-movie musical et choral", l'oratorio "retrace le parcours initiatique d’un homme, entre solitude, humour et survie, en quête de soi et d’espoir, dont chaque pas le guide de l’ombre à la lumière". Le choeur Musiques en Jeux sera dirigé par Alain Joutard. 

Hommage à Michel Legrand

"Au travers de cet album en hommage à Michel Legrand, j’ai écrit ces arrangements pour accordéon solo et quintette à cordes, avec le désir d’aller à l’essentiel, dans une recherche de pureté. J’ai eu envie d’interpréter les thèmes de Michel, auxquels j’ai ajouté deux compositions personnelles, à la manière d’un funambule sur un fil, en apesanteur, évoluant dans l’espace et le silence. Sur mon instrument, j’ai privilégié le choix d’un registre particulier, celui que Michel aimait tant, le registre « flûte dans la boîte de résonance ». Toutes les compositions qui figurent sur cet album sont imprégnées d’émotions, d’amour et de tendresse". 

Le disque est sorti le 15 novembre 2019 chez Jade ; Richard Galliano y est accompagné par le Prague String Quartet. 

"A la mort de Michel Legrand, j’ai eu la même impression qu'après la disparition de Piazzolla. Comme si on recevait un héritage, une force, un exemple. Le point commun entre eux deux, c’est cette force jusqu’au dernier moment et cet amour de la musique." Richard Galliano

Prochains concerts

  • Le 30 janvier à la Seine Musicale à Boulogne : Oratorio “Les chemins noirs” Frégni / Galliano, création mondiale
  • Le 1er février à Toulon : avec l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon
  • Le 2 février à Fréjus : avec l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon
  • Le 8 février au Rouret : récital d’accordéon “The Tokyo Concert”
  • Le 13 février à Saint-Omer : récital d’accordéon “Exils”
  • Le 13 mars à Tarnos : récital d’accordéon “The Tokyo Concert”
  • Le 27 mars à Suresnes : “Manouche parties Suresnes”
  • Le 28 mars à Vierzon : récital d’accordéon “The Tokyo Concert”
  • Le 31 mars à Epinal : Richard Galliano & The Prague String Quintet
Les invités :
L'équipe de l'émission :