Lundi 17 mai 2021
25 min

Réouverture des musées : Jack Lang présente l'exposition "Divas" à l'Institut du Monde Arabe

Du 19 mai au 26 septembre, l'Institut du Monde Arabe présente une exposition sur les chanteuses de "l'âge d'or" de la chanson arabe. Oum Kalthoum, Laila Mourad, mais aussi la jeune Dalida, l'exposition retrace la vie de ces icônes féministes, dans le contexte des sociétés arabes d'après-guerre.

Réouverture des musées : Jack Lang présente l'exposition "Divas" à l'Institut du Monde Arabe
Jack Lang présente l'exposition "Divas" pour la réouverture de l'Institut du Monde Arabe le 19 mai, © Maxppp / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Fermé depuis l'automne 2020, l'Institut du Monde Arabe (IMA) réouvre ses portes le 19 mai, avec l'exposition "Divas" qui durera jusqu'au 26 septembre. Jack Lang, président de l'IMA depuis 2013, présente au micro de Jean-Baptiste Urbain cette rétrospective sur la vie de ces artistes, qui ont dû lutter pour revendiquer un statut social.
Oum Kalthoum, Faten Hamama, Hind Rostom, Samia Gamal, chanteuses et actrices, ou "divas" pour reprendre le titre de l'exposition, sont devenues des icônes pionnières du féminisme, mais aussi engagées dans les luttes pour l'indépendance dans le contexte de la colonisation. "Fairouz est une des seules personnes qui incarne l'unité au Liban" remarque Jack Lang, rajoutant qu'elle est "encore très célèbre aujourd'hui". Egalement, l'IMA accueillera le festival Arabofolies du 5 au 30 juin 2021, avec au programme de la musique, de la danse, du cinéma et des conférences. "J'ai voulu en faire un lieu vivant, ouvert, mettre en valeur l'histoire et la culture du monde arabe", affirme-t-il.

"Une diva, c'est une personne qui par son art, réussi à incarner un idéal féminin et mythique. La diva, c'est une icone, une déesse sur terre, qui exprime vos rêves les plus profonds, intimes et libres" Jack Lang

A l'occasion des 40 ans de l'élection de Mitterrand, le 10 mai 1981, Frédéric Martel publie Jack Lang, une révolution culturelle, un ouvrage biographique qui s'appuie sur les archives personnelles du ministre, et qui selon Jack Lang, "raconte comment un ministre de la Culture établit des rapports directs avec un président pour faire avancer la culture". Ce livre revient sur les grands dossiers entrepris par Jack Lang. Lorsqu'on lui demande de commenter la situation culturelle du pays, l'ancien ministre de la Culture précise qu'il n'a pas connu une crise sanitaire aussi grave que ce que nous venons de vivre, toutefois, il nous raconte s'être "permis de dire certaines choses à Emmanuel Macron et à Roselyne Bachelot". Ainsi, l'ancien ministre appelle le gouvernement à "imaginer un new deal de la culture", un investissement important dans le secteur de la culture, dont le budget a été considérablement réduit, afin de "refondre une politique des Arts, de la culture et de l'éducation". "C'est le moment ou jamais de mobiliser dans le pays nos énergies et nos capacités créatives. Il faudrait réclamer que l'on ouvre tout le pays à une réflexion de 2 mois sous la forme d'un grand chantier, demandant aux citoyens, aux artistes et créateurs de proposer des projets concrets et des idées nouvelles. A partir de là, le gouvernement pourrait créer une politique radicalement nouvelle" déclare Jack Lang.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :