L'invité du jour
Entretien
Lundi 16 février 2015
49 min

Régis Debray, pour "Un Candide à sa fenêtre"

Vincent Josse reçoit l'écrivain et essayiste Régis Debray, qui vient de publier "Un Candide à sa fenêtre" aux éditions Gallimard.

« Je ne prise guère la littérature d’idées. Ses angles droits sont trop fastidieusement masculins et sûrs d’eux pour capter l’émotion, le tremblement, l’inattendu du réel. Pourquoi récidiver? Parce qu’on résiste moins, avec l’âge, aux impulsions du farfelu, jusqu’à se permettre quelques divagations sur les dieux et les hommes, le beau et le moche, le mort et le vif, et même sur l’avenir de l’humanité. Sans dramatiser : les échappées qui suivent sont à un essai ce qu’une flânerie est à un défilé, ou une songerie à un traité de morale. Elles demandent seulement au lecteur un peu d’indulgence pour ce qu’elles peuvent avoir de mélancolique, de cocasse ou d’injuste. »
Régis Debray

Au Théâtre de l'Atelier à Paris, Jean-François Balmer lit Un Candide à sa fenêtre de Régis Debray jusqu'au 1er mars.

Mots clés :