Lundi 19 octobre 2020
28 min

Raphaël Pichon : "Il faut aider massivement le monde indépendant dès cette fin d'année"

L'Ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon viennent de graver les Motets BWV 225-230 de Jean-Sebastien Bach, paru le 25 septembre sous le label Harmonia Mundi. "Un souffle, une liberté, une exubérance portent J.S.Bach vers des sommets jamais atteints par la réunion des voix"

Raphaël Pichon : "Il faut aider massivement le monde indépendant dès cette fin d'année"
Raphaël Pichon grave des Motets de Bach avec son ensemble Pygmalion, © Pierregab

Raphaël Pichon débute son apprentissage musical à travers le violon, le piano et le chant à la Maîtrise des Petits chanteurs de Versailles. Pendant ses études au CNSM de Paris, en 2006, il crée l'Ensemble Pygmalion, dédié au répertoire sur instruments d’époque.  
L'ensemble Pygmalion est aujourd’hui en résidence à l’Opéra national de Bordeaux et se produit régulièrement sur les plus grandes scènes françaises et internationales. On retiendra en particulier Dardanus, de Rameau, mis en scène par Michel Fau, Orfeo de Rossi, un opéra oublié, magnifiquement ressuscité en 2017, les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, le Requiem de Mozart, dans une interprétation théâtrale au Festival d'Aix-en-Provence en 2019.
Au cours de l'été 2020, Raphaël Pichon a créé le Festival inattendu Pulsations à Bordeaux. L'ensemble a proposé ainsi plus de vingt concerts, dans une dizaine de lieux, du centre historique aux quartiers plus éloignés de la ville.

Les Motets BWV 225-230 de J.S. Bach

Sommet absolu de l’art polyphonique, les motets de Bach exultent d’une allégresse qui pourrait surprendre lorsqu’on connait leur destination liturgique la plus fréquente : des services funèbres. À l’invitation du Motet BWV 225, Raphaël Pichon et son équipe nous entraînent dans cette interprétation jubilatoire, véritable hymne à la danse habilement mis en regard de la grande tradition du motet allemand.
Le travail collectif effectué par Pygmalion tant sur le plan du style que celui du texte, rend pleinement justice à cette exubérance chorale."La danse est au coeur du langage de Bach, elle irrigue sa pensée musicale et l'organise. Une fusion de la musique et de la danse, pour une fusion du corps et de l'esprit." Raphaël Pichon

Un appel à l'aide pour les musiciens indépendants

Le chef d'orchestre appelle l'Etat à soutenir massivement les ensembles et musiciens indépendants. Selon lui, les moments très difficiles économiquement et financièrement arriveront en 2021 et c'est pour cela qu'il demande à l'Etat de soutenir le monde indépendant dès cette fin d'année. Le risque principal est qu'il n'y ait tout simplement plus d'employeurs. En effet si les producteurs des lieux de spectacles et les ensembles indépendants disparaissent, les musiciens n'auront plus la possibilité de travailler.
Raphaël Pichon rappelle que "nous avons une grande chance d'être français", rajoutant que "le système de l'intermittence fait que nos musiciens sont protégés même si il y a des oubliés". Comparant la situation avec l'Angleterre et comme le déclarait John Eliot Gardiner vendredi dernier à notre micro, les ensembles indépendants anglais sont dans une situation extrêmement précaire. Ainsi, Raphaël Pichon souhaite que "La France continue à être un moteur" et montre l'exemple aux autres pays européens en matière de politique culturelle.

Prochains concerts de Raphaël Pichon et l'Ensemble Pygmalion

  • Hippolyte et Aricie de Rameau, 12 au 22 novembre 2020 à l'Opéra Comique, mise en scène de Jeanne Candel 
  • La voix intérieure, avec Stéphane Degout baryton, 12 décembre 2020 à l'Opéra National de Bordeaux, Franz Schubert, Robert Schumann, Carl Maria von Weber. Orchestre Pygmalion
  • La voix intérieure, avec Stéphane Degout, le 14 décembre à la Philharmonie de Paris : Schubert, Schumann, Weber.
  • Pygmalion plays Mozart Symphonies, le 11 janvier à la Philharmonie de Paris, Symphonies N.39-40-41 "Jupiter"
  • Chapelle Royale de Versailles, le 22 mars 2021, avec la Maitrise de Radio France
  • La Passion selon Saint Matthieu, 3 avril 2021 à la Philharmonie de Paris et le 5 avril à l'Opéra de Bordeaux, 6-7 avril à l'Opéra de Lille
  • Fidelio, septembre octobre 2021 à l'Opéra Comique, mise en scène de Cyril Teste
Les invités :
L'équipe de l'émission :