L'invité du jour
Entretien
Lundi 6 juillet 2020
5 min

Pierre Audi, directeur du festival d’Aix-en-Provence, est l'invité du jour

Avec une mise en scène 100% numérique et gratuite, le Festival d'Aix-en-Provence joue avec les contraintes afin de réinventer son rapport au public. Pierre Audi et ses équipes ont concocté une édition, reflet de l'actualité, animés par le désir de porter le spectacle vivant auprès du public.

Pierre Audi, directeur du festival d’Aix-en-Provence, est l'invité du jour
Pierre Audi, metteur en scène et directeur du festival d'Aix-en-Provence, © AFP / Joel Saget

Au plus fort de l'épidémie, pour les festivals de grande envergure, comme à Bayreuth ou Glyndebourne, la messe a vite été dite : puisque le confinement empêchait le d'entamer le travail de production et de répétition, la seule issue possible était d'annuler. Pourtant, de nombreux organisateurs, face aux injonctions contradictoires et à l'incertitude, choisissent d'innover et de boucler des programmations adaptées à la nouvelle donne : en plein air, des jauges réduites, sans entracte, ou, comme pour le festival d'Aix-en-Provence, avec une version entièrement en ligne.

La biographie de Pierre Audi

Pierre Audi, né à Beyrouth en 1979, fonde en 1979 le Théâtre Almeida et son festival de musique contemporaine, dont il est le directeur jusqu’en 1989. De 1988 à 2018, il est le Directeur Artistique de l’Opéra National d’Amsterdam, où il a créé la plupart de ses mises en scène. Il a travaillé avec des plasticiens et a signé la mise en scène de nombreux ouvrages de musique contemporaine, comme Punch and Judy de Harrison Birtwistle, Neither de Morton Feldman, Aus Licht de Stockhausen et les créations mondiales d’œuvres de Wolfgang Rihm, Jonathan Harvey, Theo Loevendie. Il est le directeur du Park Avenue Armory à New York depuis 2015.

Après trente ans passés à la tête de l’Opéra d’Amsterdam, Pierre Audi est le nouveau directeur du festival d’Aix-en-Provence. Fondé autour de Mozart, il s’est ensuite ouvert au répertoire baroque et à la création contemporaine. A travers l'Académie, le festival s'est ouvert à un mouvement de démocratisation et de transmission de l'art lyrique. Aux jeunes générations bien sûr, mais aussi en direction de publics plus diversifiés et d'une nouvelle génération de spectateurs. L'idée d'un festival à l'édition entièrement numérique et gratuit participera de ce mouvement de transmission.

La scène numérique du festival d'Aix-en-Provence : 10 jours de festival en ligne et gratuit

Des répétitions dans le respect des normes sanitaires, le maintien d'une partie des résidences avec l'aide des nouvelles technologies, le festival se réinvente, sous contrainte, pour proposer 4 rendez-vous quotidiens sur 10 jours. Le début de soirée (19h) sera le lieu d'une rediffusion d'un spectacle d'une édition antérieure, qui sera suivi à 21h de la rediffusion d’une des productions phares du Festival, introduite par un de ses artistes. A midi, des débats, animés par Pierre Audi, avec Sir Simon Rattle, Kaija Saariaho, Susanna Mälkki, etc. Découvrez le site web de la Scène numérique à partir du 3 juillet.

Du lundi 6 au mercredi 15 juillet, la scène numérique proposera une grille quotidienne, accessible en partie sur Arte et sur France Musique et en intégralité sur le site du Festival, depuis une chaîne dédiée. Chaque journée explorera un thème différent, en résonnance avec les problématiques et les perspectives du spectacle vivant.

L'équipe de l'émission :