L'invité du jour
Entretien
Vendredi 23 avril 2021
25 min

Philippe Herreweghe : "C'est un drame, certains de mes amis musiciens sont devenus chauffeurs de taxi"

Le chef d'orchestre Philippe Herreweghe, qui vient de publier un nouveau disque de Cantates de Bach avec son Collegium Vocale sur son label PHI, sera ce vendredi soir à la direction de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, avec notamment le violoniste Leonidas Kavakos.

Philippe Herreweghe : "C'est un drame, certains de mes amis musiciens sont devenus chauffeurs de taxi"
Le chef belge Philippe Herreweghe dirigera l'Orchestre Philharmonique de Radio France, avec Leonidas Kavakos, © Michiel Hendryckx

Il est l'un des plus grands chefs de notre époque. Philippe Herreweghe est de passage à Paris, ville où il a vécu durant plus de 30 ans, pour diriger l'Orchestre Philharmonique de Radio France. Dans un programme Haydn, Mendelssohn et Brahms, le chef belge dirigera ce vendredi 23 avril 2021 à 20h l'orchestre lors d'un concert sans public mais qui sera retransmis en direct sur France Musique. Le violoniste Leonidas Kavakos y interprétera notamment le Concerto pour violon et orchestre de Mendelssohn.
Après une Passion selon Saint Jean sorti en 2020, Philippe Herreweghe vient également récemment d'ajouter à sa longue liste d'enregistrements le disque Bach : Meins Lebens Licht Cantates 45-198 & Motet BWV 118, avec son Collegium Vocale, sorti le 19 mars dernier sur le propre label du chef créé en 2010, PHI. Alors que le chef a participé à la légendaire intégrale des Cantates de Bach aux côtés de son maître Gustav Leonhardt, Philippe Herreweghe aime retourner à Bach, en continuant d'enregistrer ses Cantates. "Après l'enregistrement de notre intégrale, j'ai eu des idées assez divergentes avec Leonhardt. Il pensait les Cantates à travers son instrument, le clavecin, tandis que moi, je les pensais à travers le chant", rajoutant qu'il était important pour lui "d'introduire le legato qui était omis par la première génération baroque".

"Parfois, j’ai l’impression de faire de la prostitution en donnant cette musique de Bach, qui était pour les fidèles. Aujourd’hui, c’est parfois du marketing" Philippe Herreweghe

Les Cantates de Bach, le chef belge préfère les jouer aux disques qu'en concert. En effet, selon lui en plus de l'acoustique des salles de concert, qu'il trouve souvent peu adéquate à cette musique, Philippe Herreweghe estime qu'il est difficile de rendre cette musique et en particulier le texte, comme Bach l'aurait souhaité. "Le potentiel émotionnel, pour nous aujourd'hui qui ne comprenons pas en profondeur son texte, est un problème" constate le chef. "Pourtant cette musique passe bien dans le public qui aime cette rythmique riche mais pas trop complexe non plus".
Au micro de Jean-Baptiste Urbain, Philippe Herreweghe s'offusque d'être parfois considéré uniquement comme un chef de musique ancienne et en particulier de Bach : "Ce n'est que 15% de ce que j'ai fait dans ma vie... J'ai enregistré quasiment tout Schumann, Brahms et Bruckner" s'amuse le chef. Pourtant son vaste répertoire permet de nourrir à la fois son approche de la musique baroque et de la musique romantique : "Mon parcours dans la musique de Schütz et de Bach s’est projeté sur des compositeurs comme Brahms et plus largement dans le XIXe. A l’inverse mon expérience du XIXe s’est reprojetée dans mon approche de la musique de Bach. Je suis dans une recherche stylistique permanente. Même à 73 ans, cette recherche ne s’arrête jamais" nous confie le chef.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Chef de choeur et chef d'orchestre belge, Philippe Herreweghe fonde en 1970 le Collegium Vocale Gent avec lequel il interprète le répertoire baroque. Il fonde en 1977 à Paris l'ensemble La Chapelle Royale et interprète la musique française du siècle d'or. Pendant les années 1980, Philippe Herreweghe va créer des ensembles qui interpréteront les musiques de différentes époques. Parmi les plus importants, on retrouve l'Ensemble Vocal Européen pour la Renaissance, l'Orchestre des Champs-Elysées pour la musique romantique avec les instruments d'époque.  En 1993, Philippe Herreweghe reçoit le titre honorifique d'ambassadeur culturel de Flandre. Dix ans plus tard, il est décoré en France de la Légion d'honneur. En 2010, il créé son propre label, PHI, sous le haut parrainage d'Outhere, dont la Symphonie n°4 de Gustav Mahler est la première réalisation.

Prochaines dates

Concert avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France le 23 avril 2021 à 20h à écouter en direct sur France Musique

Les invités :
L'équipe de l'émission :