Lundi 15 juin 2020
10 min

Opéra de Paris : Alexander Neef prépare sa venue anticipée

Coup de théâtre à l'Opéra de Paris ! Alors que l'institution traverse la pire crise depuis sa naissance, son directeur actuel Stéphane Lissner a décidé de quitter la direction plus tôt que prévu, ce qui oblige son successeur Alexander Neef à anticiper sa venue.

Opéra de Paris : Alexander Neef prépare sa venue anticipée
Alexander Neef, le futur directeur de l'Opéra de Paris, © AFP / Bo Huang / Canadian Opera Company

Ce week-end, nous avons assisté à un véritable drame dans les coulisses de l'Opéra national de Paris.
Rappelez-vous, c'est durant l'été 2019 que le nom du futur directeur de l'Opéra de Paris a enfin été dévoilé, après un suspense qui durait depuis plus de 18 mois. En effet, Stéphane Lissner, à la tête de la maison depuis 2014, devait laisser sa place (annonçant depuis qu'il rejoindra l'Opéra de Naples). Son contrat devait initialement se terminer en 2021. Ainsi, il aurait laissé le temps au futur directeur des lieux, Alexander Neef, de terminer ses travaux engagés avec la Canadian Opera Company à Toronto dont il en est le directeur actuel.

Or, lors d'un entretien accordé au Monde le 11 juin dernier, Stéphane Lissner fait part de sa démission surprise estimant que "l'Opéra de Paris est à genoux". Ainsi, il souhaite laisser les pleins pouvoirs à Alexander Neef qui devra faire face à une crise économique sans précédent. En décidant de quitter l'Opéra de Paris plus tôt que prévu, il laisse l'entière place et la liberté totale à Alexander Neef d'entreprendre dès maintenant les projets nécessaires pour relancer l'institution.
Cependant, dans un communiqué paru le 12 juin, Alexander Neef estime son arrivée anticipée difficilement envisageable. L'Opéra de Paris se retrouve ainsi dans une grande tourmente.

L'Opéra de Paris en crise

La maison lyrique célébrait cette saison son 350e anniversaire. Pourtant, elle a connu cette année-là la plus grave crise de son existence.
Les grèves contre la Loi travail El Khomri, les gilets jaunes, le mouvement social contre la réforme des retraites et maintenant la crise sanitaire laissent l'Opéra de Paris à terre.

Stéphane Lissner a annoncé un déficit historique de 45 millions d'euros.
Ajouté à cela, l'institution vient d'annoncer que les travaux de rénovation auront lieu dès juillet 2020, fermant ainsi Garnier et Bastille jusqu'à la fin de l'année.

Alexander Neef : On ne peut pas faire souffrir l'artistique pour sauver une maison. Il faut donner des spectacles qui font venir un public et qui donnent envie aux artistes de venir à Paris. 

Alexander Neef espère ouvrir le rideau le plus tôt possible

Nommé par le Président de la République, Alexander Neef prendra donc ses fonctions dès la fin de l'année.

Alexander Neef revient sur sa transition avec Stéphane Lissner. Il estime être assez serein et d'adapte au changement de calendrier.
Dans l'interview accordée à Jean-Baptiste Urbain, le futur directeur annonce vouloir rouvrir l'Opéra de Paris le plus tôt possible. En effet, il souhaite proposer des ballets avant La Bayadère prévue en décembre.

Alexander Neef : On va reprogrammer le Ring plus tard.

Alexander Neef connait déjà bien l'institution parisienne. Proche de l'ancien directeur Gerard Mortier, il a été directeur du casting de l'Opéra d’août 2004 à septembre 2008.
Actuellement, il est directeur général de la Canadian Opera Compan, depuis 2008.

Né à Ebersbach an der Fils, près de Stuttgart, en 1974, Alexander Neef est diplômé d’une maîtrise des arts de l’Université Eberhard Karls de Tübingen, où il a étudié la philologie latine et l’histoire moderne, indique le site de la Canadian Opera Company. Durant sa carrière, Alexander Neef a notamment travaillé au sein de l’administration artistique du Festival de Salzbourg pendant deux saisons et avec la Ruhrtriennale en Allemagne.

Les invités :
L'équipe de l'émission :