L'invité du jour
Entretien
Jeudi 11 avril 2019
15 min

Olivier Latry, organiste, est l'invité du jour

L'organiste présente "Bach to the future" sorti le 22 mars dernier chez La Dolce Volta : une sélection d'oeuvres interprétées sur un orgue Cavaillé-Coll du 19e siècle. Un anachronisme assumé.

Olivier Latry, organiste, est l'invité du jour
Olivier Latry à la console de l'orgue de Notre-Dame de Paris , © Deyan Parouchev

Olivier Latry - Bach to the future - sorti le 22 mars dernier chez La Dolce Volta

Pour son premier disque à La Dolce Volta, Olivier Latry s’est lancé le défi d’enregistrer la musique de Jean-Sébastien Bach. Cet enregistrement réalisé sur les grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris dont il est le titulaire depuis 33 ans, suscite un certain nombre d’interrogations passionnantes car selon Olivier Latry, « il faut se nourrir du passé pour se projeter dans l’avenir ».Enregistrer l’œuvre de Bach sur le grand orgue de Notre-Dame de Paris, c’est un projet qu’Olivier Latry mûrit depuis une trentaine d’années. Un pari assez osé : « L’orgue ici est un instrument symphonique, gigantesque », témoigne-t-il. « Or si on le compare à certains instruments que Bach a pu jouer, on est loin du compte. » Loin du compte, car cette démarche est « à l’opposé de celle historiquement informée », précise le musicien, bien conscient d’être un brin provocateur avec cet album.

« Je  voulais imaginer comment la musique de Bach pouvait passer les siècles au-delà de toutes contingences musicologiques. » Olivier Latry 

Programmation musicale

Jean-Sébastien BACH
Toccata et fugue en ré mineur BWV 565
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA  

Jean-Sébastien BACH
Choral Erbarm’ dich mein, o Herre Gott BWV 721
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA 

Jean-Sébastien BACH
Passacaille et fugue en ut mineur BWV 582
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA

Les invités :
L'équipe de l'émission :