Jeudi 11 avril 2019
15 min

Olivier Latry, organiste, est l'invité du jour

L'organiste présente "Bach to the future" sorti le 22 mars dernier chez La Dolce Volta : une sélection d'oeuvres interprétées sur un orgue Cavaillé-Coll du 19e siècle. Un anachronisme assumé.

Olivier Latry, organiste, est l'invité du jour
Olivier Latry à la console de l'orgue de Notre-Dame de Paris , © Deyan Parouchev

Olivier Latry - Bach to the future - sorti le 22 mars dernier chez La Dolce Volta

Pour son premier disque à La Dolce Volta, Olivier Latry s’est lancé le défi d’enregistrer la musique de Jean-Sébastien Bach. Cet enregistrement réalisé sur les grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris dont il est le titulaire depuis 33 ans, suscite un certain nombre d’interrogations passionnantes car selon Olivier Latry, « il faut se nourrir du passé pour se projeter dans l’avenir ».Enregistrer l’œuvre de Bach sur le grand orgue de Notre-Dame de Paris, c’est un projet qu’Olivier Latry mûrit depuis une trentaine d’années. Un pari assez osé : « L’orgue ici est un instrument symphonique, gigantesque », témoigne-t-il. « Or si on le compare à certains instruments que Bach a pu jouer, on est loin du compte. » Loin du compte, car cette démarche est « à l’opposé de celle historiquement informée », précise le musicien, bien conscient d’être un brin provocateur avec cet album.

« Je  voulais imaginer comment la musique de Bach pouvait passer les siècles au-delà de toutes contingences musicologiques. » Olivier Latry 

Programmation musicale

Jean-Sébastien BACH
Toccata et fugue en ré mineur BWV 565
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA  

Jean-Sébastien BACH
Choral Erbarm’ dich mein, o Herre Gott BWV 721
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA 

Jean-Sébastien BACH
Passacaille et fugue en ut mineur BWV 582
Olivier Latry
LA DOLCE VOLTA

Les invités :
L'équipe de l'émission :