Mercredi 16 septembre 2020
25 min

Nathanaël Gouin : "C'est un défi inouï de faire chanter un piano"

Après « Liszt Macabre » paru en 2017, c'est sous l'aube d'une nostalgie heureuse que nous apparaît le second disque solo de Nathanaël Gouin intitulé « Bizet - Sans paroles ».

Nathanaël Gouin : "C'est un défi inouï de faire chanter un piano"
Le pianiste Nathanael Gouin

Issu d'une famille de musicien avec un père chanteur lyrique professionnel et une mère pianiste amateur, c'est à trois ans que Nathanaël Gouin débute le piano et le violon, et à dix ans qu'il donne son premier concert avec orchestre.
Par la suite, il se forme au Conservatoire de Toulouse et de Paris, à la Juilliard School de New York, mais également aux Hochschulen für Musik de Fribourg-en-Brisgau et de Munich ainsi qu’à l’Académie Musicale de Villecroze, sans oublier la Chapelle Reine Elisabeth

Peu à peu, Nathanaël Gouin abandonne le violon au profit du piano, « une décision qui m’a rendu triste très longtemps », confie-t-il.

Incontestablement, Nathanaël Gouin figure comme l’une des voix les plus originales ayant émergé sur la scène musicale de ces dernières années. Lors de sa résidence à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth de Belgique, il reçoit le soutien de celle qui deviendra sa mentor, Maria João Pires, qui le présente au public dans le cadre du projet Partitura, concept réunissant différentes générations de musiciens dans le partage de la scène, donnant lieu à d’importantes tournées en Europe et au Japon.

Paru chez Mirare en septembre 2017, le premier disque récital de Nathanaël Gouin, « Liszt Macabre », n’a pas manqué de susciter des réactions enthousiastes des critiques. Pour Diapason, « Liszt Macabre se signale autant par la pertinence du programme que la perfection de la réalisation » alors que, selon Classica (qui lui décerne un Choc), « loin d’effrayer Nathanaël Gouin, ce funèbre registre lui permet d’exprimer tout son talent, lumineux ! ».

Bizet - Sans paroles

Sorti le 11 septembre dernier sous le label Mirare, c'est avec beaucoup de mélancolie et nostalgie, mais aussi de renouveau, que Nathanaël Gouin interprète les compositions pour piano de Georges Bizet, tranchant avec le registre sombre et funeste de Liszt.
Afin de présenter ce nouveau disque, Nathanaël Gouin sera en concert à La Scala Paris le 21 octobre prochain.

Nathanaël Gouin a choisi de faire entendre des plages moins connues de Bizet que l'on connait essentiellement pour ses opéras. Avec la musique pour piano de Bizet, on y entend toute la vocalité que le compositeur aime tant. "Bizet était un pianiste inouï à son époque, adoré par Liszt... il avait une connaissance du piano incroyable" déclare Nathanaël Gouin.

Prochains concerts

  • 12 septembre : Festival Just Klassik à Troyes pour un programme Brahms 
  • 26-27 septembre : Au Louvre Lens pour un programme « Ballade sur le Rhin » avec Bizet et Fauré
  • 8 octobre : Fondation Les Musicales de Bagatelles à Angers aux côtés de Raphaël Sévère (clarinette) et Astrig Siranossian (violoncelle), dans un programme Francis Poulenc, Nadia Boulanger et Gabriel Fauré.
  • 10 octobre : A la Scala Paris aux côtés de l’Ensemble 2e2m dirigé par Léo Margue, Noëmi Schindler (violon) et Raphaël Sévère (clarinette) dans un programme « Aux Armes, Contemporains ! »
  • 11 octobre : Récital avec Astrid Siranossian au Théâtre de la ville de Valence Valence pour la sortie du disque Nadia Boulanger Dear Mademoiselle, sous le label Alpha
  • 15 et 17 octobre : Festival Tons voisins à Albi aux côtés de David Guerrier (cor) et Alexandre Pascal (violon) dans un programme Brahms
  • 21 octobre : Concert de sortie de son nouveau disque « Bizet - Sans paroles », à la Scala Paris
  • 13 et 15 novembre : Festival les Musicales Romanesques à Romans sur Isère, avec Guillaume Chilemme (violon), Marie Chilemme (alto), Astrig Siranossian (violoncelle) et Émilie Legrand (contrebasse), dans un programme quintette de Schubert
  • 17 novembre : Récital au musée d’Orsay au concert de 12h30 pour un programme Bizet, Fauré, Liszt et Messiaen
  • 21 novembre : Dijon piano festival
  • 3 décembre : Récital hommage à François Lang au Musée juif de Paris
  • 11 décembre : « Nuits dans les jardins d’Espagne » avec l’Orchestre de l’Opéra de Lorraine dirigé par Bas Wieger, dans la salle Poiriel à Nancy
Les invités :
L'équipe de l'émission :