Samedi 3 octobre 2020
20 min

Margaux Blanchard et Jacques Toubon pour La Lettre des indépendants / La FEVIS

Margaux Blanchard (ensemble Les Ombres) et Jacques Toubon, président de la FEVIS nous parlent des problématiques économiques que rencontrent les indépendants des musiques de patrimoine et de création face à la crise sanitaire actuelle.

Margaux Blanchard et Jacques Toubon pour La Lettre des indépendants / La FEVIS
Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture - September 17, 2020 in Paris, France. , © Getty / Marc Piasecki/WireImage

La Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés

La FEVIS, fondée en 1999, rassemble aujourd’hui 155 ensembles musicaux indépendants qui donnent plus de 3700 représentations par an dans le champ des musiques de patrimoine et de création, depuis le répertoire médiéval à la création d’aujourd’hui.

Ces équipes artistiques indépendantes nées de la volonté d’un(e) ou de plusieurs artistes sont donc issus de la société civile. Souvent organisés sous la forme d’association loi 1901, ces projets de droit privé portent néanmoins des missions d’intérêt général que sont la création musicale, les actions de médiation et actions pédagogiques, et participent de la diversité du paysage musical français.

La FEVIS travaille à mieux faire connaître et reconnaître leur travail artistique, leurs problématiques économiques, leurs enjeux. Par ailleurs, elle les accompagne au quotidien dans leurs problématiques de gestion en répondant à leurs interrogations, et en organisant une dynamique solidaire pour permettre le partage de solutions.

La lettre des indépendants est à lire ici ! 

L'équipe de l'émission :