Vendredi 29 mai 2020
10 min

Marc Minkowski est notre invité du jour

Tandis que la saison prochaine de l'Opéra national de Bordeaux devrait être annoncée mi-juin, son directeur, Marc Minkowski, évoque les projets de l'orchestre pour l'été et la rentrée prochaine et nous confie ses inquiétudes quant à l'impact de la crise sur la poursuite des activités.

Marc Minkowski est notre invité du jour
Le chef d'orchestre et directeur de l'Opéra national de Bordeaux Marc Minkowski, © AFP / Georges Gobet

Marc Minkowski débute sa carrière comme bassoniste au sein d'orchestres modernes et dans des formations baroques comme Les Arts Florissants ou La Chapelle Royale. Il commence très tôt sa carrière de chef d'orchestre en autodidacte, puis étudie sous la houlette de Charles Bruck à la Pierre Monteux Memorial School de Hancock aux États-Unis

De retour en France en 1982, il fonde à l’âge de 19 ans Les Musiciens du Louvre, ensemble qui prend une part active au renouveau baroque. Ensemble, is parcourent le répertoire français mais jouent aussi Haendel, Mozart, Rossini, Offenbach ou Wagner.

En 2008, il est nommé directeur musical du Sinfonia Varsovia qu'il dirige pendant 5 ans, avec l’orchestre polonais fondé par Yehudi Menuhin. C'est un retour aux racines familiales de la Marc Minkowski, dont le père, célèbre pédiatre et professeur de médecine, est originaire.

Direction de l'Opéra National de Bordeaux

Nommé en 2015 à la tête de l’opéra de bordeaux, le chef Marc Minkowski succède à Thierry Fouquet. Il prend ses fonctions de directeur général de l’Opéra National de Bordeaux en septembre 2016 et son contrat est renouvelé à compter du 1er septembre 2019 jusqu’au 31 août 2022. Ce sera son deuxième mandat à la tête de l’institution qui a ouvert sa saison avec l'ensemble du chef, Les Musiciens du Louvre.

Les défis de l'été et de la saison 2020-2021

Depuis la mi-mars, l'Opéra de Bordeaux a du renoncer à toute la fin de sa saison 2019-2020. Cela représente 4 mois d'arrêt de l'activité et 81 représentations annulées.

Le Marc Minkowski travaille à une nouvelle saison qu'il espère annoncer à la mi-juin, sans savoir comment elle pourra se dérouler en plein crise sanitaire.

Distanciation physique, horaires décalés, parcours fléchés et concerts en plein air : Marc Minkowski et son binôme, Olivier Lombardie, administrateur général de l'Opéra, s'interrogent sur les modalités d'une reprise qui ne doit pas se faire au détriment de la qualité artistique, alors que l'Opéra s'est récemment vu diminuer le montant de sa subvention régionale. S'il est nécessaire de repenser le modèle économique au sortir d'une crise qui touche tout le secteur du spectacle vivant, le chef d'orchestre réfléchit à de nouvelles formules qui permettront de reprendre l'activité musicale dans le respect des normes sanitaires.

Je crois que, pendant cette crise, et à l'avenir, le mot-clé c'est la solidarité. Je trouve ça insupportable, qu'en période de pertes financières énormes et doutes, un subventionneur nous déshérite de la sorte. Sans aucune concertation ni dialogue, c'est très lâche. 

Les invités :
L'équipe de l'émission :