L'invité du jour
Entretien
Vendredi 17 janvier 2020
25 min

Marc Mauillon est l'invité du jour

Habitué de la musique baroque comme de la musique contemporaine, Marc Mauillon revient vers ses premières amours pour la mélodie française et livre un nouveau disque consacré aux mélodies de Fauré, accompagné par Anne le Bozec.

Marc Mauillon est l'invité du jour
Marc Mauillon dans Alcione, © Getty / Raphaël Gaillarde

Le baryton Marc Mauillon commence ses études à Montbéliard, avant de rallier le CNSM dans la classe de Peggy Bouveret. Il est révélé en 2002 par la première édition du Jardin des Voix de William Christie, fait d'arme qui le conduit à collaborer fréquemment avec des ensembles de musique ancienne, notamment avec Doulce Mémoire, Alla Francesca, le Poème Harmonique, mais aussi Jordi Savall, et bien évidemment les Arts Florissants. Parallèlement, Marc Mauillon ne délaisse pas la création contemporaine, et crée notamment le rôle de Raulito dans Cachafaz d’Oscar Strasnoy

Sortie CD : "Fauré et ses poètes", le 20 janvier 

"La mélodie française est un domaine que je fréquente depuis toujours et où j’aimerais laisser une empreinte", confie le baryton dans une interview pour forumopera.com. Marc Mauillon avait à cœur de défendre ce répertoire qu'il côtoie depuis très longtemps. C'est donc vers des mélodies, plus spécifiquement celles de Fauré, que s'oriente ce nouveau disque - après un très bel opus consacré aux Leçons de ténèbres de Michel Lambert, dans un tout autre style. Il y est accompagné par la pianiste Anne Le Bozec, avec qui il n'en est pas à son coup d'essai : les deux musiciens se connaissent depuis la scolarité du baryton au CNSM, Anne Le Bozec étant assistante de Peggy Bouveret, et ont déjà enregistré ensemble deux disques consacrés aux musiciens de la Grande Guerre. 

"Ces mélodies sont d'une apparente simplicité mais c’est une simplicité travaillée. Il faut quand même être très libre de ses moyeux vocaux et instrumentaux, individuellement et en duo. Il faut trouver ce langage commun. C'était cet hommage que je voulais rendre à ce monsieur de la mélodie". Marc Mauillon

Prochains concerts

  • Le 18 janvier au Théâtre de Caen : Psyché, de Locke, avec l'ensemble Correspondances et Sébastien Daucé
  • Le 26 janvier à l’Opéra Royal de Versailles : Psyché, de Locke, avec l'ensemble Correspondances et Sébastien Daucé
  • Du 7 au 21 mars à Copenhague : Orfeo, Monteverdi, direction Lars Ulrik Mortensen
  • Le 5 avril à la Philharmonie de Paris : “Le salon du peintre”, avec Alain Planès (Messiaen, Satie, Scelsi, Obouhow)
  • Le 10 avril à la Chapelle Corneille à Rouen : madrigaux de Monteverdi avec l’Ensemble Jupiter
  • Le 11 avril à Guebwiller : Leçons de ténèbres de Lambert, avec continuo, avant-propos de Denis Morrier
  • Le 14 avril à l’Auditorium de Radio France : madrigaux de Monteverdi avec l’Ensemble Jupiter
  • Du 16 au 23 mai à Barcelone : Alcione, Marin Marais, avec le Concert des Nations, SJordi avall, mise en scène de Louise Moaty
  • Les 3, 5 et 7 juin à l’Opéra Comédie de Montpellier : Pelléas dans Pelléas et Mélisande, mise en scène de Benjamin Lazar
  • Le 11 juillet à la Chapelle Royale de Versailles : grands motets de Lully, ensemble Les Épopées
Les invités :
L'équipe de l'émission :