Mardi 22 décembre 2020
25 min

"Mad Lover" de Théotime Langlois de Swarte : "Il y a un côté obsessionnel, tout comme la pop musique actuelle"

Violoniste de l’ensemble Jupiter et du Consort, le premier enregistrement de Théotime Langlois de Swarte, The Mad Lover, en compagnie de son complice Thomas Dunford, rend hommage à la musique anglaise du XVIIe siècle.

"Mad Lover" de Théotime Langlois de Swarte : "Il y a un côté obsessionnel, tout comme la pop musique actuelle"
Théotime Langlois de Swarte avec Thomas Dunford et Justin Taylor à Radio France en janvier 2020 - La Matinale de France Musique, © Radio France / France Musique

"The Mad Lover" est l'histoire deux musiciens qui ont l'habitude de jouer ensemble : Théothime Langlois de Swarte et Thomas Dunford. Dans ce disque, ce duo interprète la musique que l'on trouve en Angleterre à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle avec Henry Purcell, Nicola Matteis, et Henry Eccles. Jeune violoniste baroque, il s'agit ici du premier enregistrement de Théotime Langlois de Swarte.
Theotime Langlois de Swarte a passé des heures de recherche pour construire le programme de ce disque. Il a ainsi découvert la musique des frères Eccles et de Mattéis père et fils, qui "m'a tout de suite parlée" déclare le violoniste.
Durant ce disque, les deux musiciens racontent la vie d'un violoniste, The Mad Lover, qui se balade dans les rues de Londres, avec sa mélancolie et son désespoir, accompagné par un luthiste.

"The Mad Lover pourrait être l’histoire d’un violoniste itinérant de l’époque d’Eccles, parcourant avec un luthiste les rues et les cours et jouant une musique familière tels que des préludes de Purcell ou de Mattéis, des sonates, des basses obstinées, des folias..." Théotime Langlois de Swarte

Théotime Langlois de Swarte fait entendre le "ground" typique de cette musique, avec "ce côté entêtant, l'alternance du majeur et du mineur, l'espoir puis le désespoir qui se mêlent", comme on peut l'entendre dans la pièce Ground from the Mad Lover Suite de John Eccles. Cette basse qui se répète à l'infini reflète la musique anglaise de la la fin du XVIIe siècle.
Le violoniste fait un lien avec la pop musique anglaise des années 60 et 70 mais aussi avec celle plus actuelle : "On y trouve des basses obstinées et des accords répétés, qui laisse transfigurer ce coté obsessionnel que l’on entend dans ces 4 accords".

Théotime Langlois de Swarte

Théotime Langlois de Swarte est l’un des violonistes les plus prometteurs de sa génération. Violoniste éclectique, son répertoire s’étend du XVIIe siècle jusqu’à la création contemporaine, dans une recherche de sincérité enrichie par le jeu sur instruments d’époque. 

En 2014, il est reçu au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Michaël Hentz, avec lequel il découvre en violon et musique de chambre, les grandes œuvres du répertoire romantique. En 2015, alors que Théotime Langlois de Swarte est membre de l’ensemble les Arts Florissants, il fonde avec le claveciniste pianofortiste Justin Taylor, l’ensemble Le Consort.

En 2018, il crée avec Fiona Mato et Hanna Salzenstein le trio Eluard. Elèves du trio Wanderer, de Michael Hentz et de Claire Désert, l’ensemble fait partie des ensembles en résidence au Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron.

Ses prochains concerts

14 janvier 2021
Avec l'ensemble Les Ombres à Lyon
Programme quintette de Luigi Boccherini / Mozart / François de Fossa / Dioniso Aguado

9 mars 2021
Récital de Léa Desandre à La-Chaux-de-Fond en Suisse, programme "Amazones"

13 mars 2021 Récital de Léa Desandre à la Philharmonie de Paris, programme "Amazones"

21 mars2021 Auditorium du Musée de la Musique avec Tanguy de Williencourt au piano
Programme Fauré / Chopin / Wagner / Schumann / etc

14 avril 2021 Le Volcan au Havre, avec Les Musiciens de Saint Julien, dirigé par François Lazarevitch
Programme autour des Concertos Brandebourgeois de Bach

15 avril 2021 Salle Gaveau à Paris, avec Les Musiciens de Saint Julien, dirigé par François Lazarevitch Programme autour des Concertos Brandebourgeois de Bach

5 mai 2021 Philharmonie de Paris avec les musiciens de l’Orchestre de Paris, les Solistes de l’Ensemble Intercontemporain et les musiciens des Arts Florissants

L'équipe de l'émission :