L'invité du jour
Entretien
Mardi 26 janvier 2021
25 min

Les Révélations des Victoires de la musique classique : Jean-Paul Gasparian, Eva Zavaro et Aurélien Gignoux

Jean-Paul Gasparian (pianiste), Aurélien Gignoux (percussionniste) et Eva Zavaro (violoniste), sont trois jeunes musiciens nommés Révélations Instrumentales des Victoires de la musique classique. Ils s'expriment et reviennent sur leur concert, diffusé hier sur France Musique.

Les Révélations des Victoires de la musique classique : Jean-Paul Gasparian, Eva Zavaro et Aurélien Gignoux
Concert des Révélations des Victoires de la Musique Classique 2021, © Radio France / France Musique

A vos votes ! Lien pour voter pour lesVictoires de la Musique 2021

8h30 : Aurélien Gignoux, percussionniste

Il découvre les percussions dès son plus jeune âge grâce à l’Orchestre du Capitole de Toulouse dans lequel ses parents évoluaient. Tout de suite happé par l’aura de cet instrument aux multiples facettes, il se lance dans un parcours d’étude au Conservatoire de Toulouse mêlant batterie, piano, percussions classique et vibraphone jazz. C’est dans la classe de marimba d’Éric Sammut au Conservatoire de Paris qu’il apprendra véritablement à écouter et à développer ses palettes sonores. Il entretiendra dès lors les aller-retours entre le répertoire classique et le monde de l’improvisation.
Son intérêt pour la musique d’aujourd’hui le pousse à se développer en tant que soliste et chambriste, il intègre en 2019 le Trio K/D/M, avec qui il sera amené à créer des pièces des compositeurs d’aujourd’hui et de demain tel que Jean-Pierre Drouet, Martin Matalon, ou encore Philippe Hurel.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programme musical :

  • François Couperin : Pièces de clavecin du6e Ordre : 5. les Barricades Mystérieuses                                               
  • Yan Maresz : Etude d'impacts
  • Maurice Ravel : Ma Mère l’oye : 3. Laideronnette, impératrice des Pagodes

J’espère pouvoir démocratiser la percussion, pour la partager au maximum. La création est essentielle, on est acteur du répertoire que l'on veut créer, on le fait évoluer, tout comme la facture instrumentale.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

8h40 : Eva Zavaro, violoniste

Née en 1995 à Paris, d'un père compositeur français et d'une mère violoniste polonaise, elle est l’une des violonistes françaises parmi les plus brillantes de sa génération. Amoureuse de la musique, elle « joue avec le cœur » (Ivry Gitlis) dans de nombreux pays, en soliste ou chambriste, partageant la scène avec des musiciens renommés.
Après ses études au CNSM de Paris (avec Roland Daugareil, Suzanne Gessner et Christophe Poiget), elle s'est perfectionnée auprès de Julia Fischer à la Hochschule für Musik de Munich.
En septembre 2018, elle remporte le Premier Prix du Concours International Johannes Brahms en Autriche ainsi que le Prix Vadim Repin pour la meilleure interprétation de Mozart.
Également chambriste passionnée, Eva participe à l’Académie Seji Ozawa 2014 (Suisse) et joue sous sa baguette au Victoria Hall de Genève et au Théâtre des Champs Élysées à Paris. Elle est membre fondateur du Quatuor à cordes Daphnis (avec Ryo Kojima, Violaine Despeyroux et Alexis Derouin).

Programme musical, accompagnée de Clément Lefebvre, piano et de Félicien Brut, accordéon

  • Henryk Wieniawski : Polonaise brillante n° 1 en ré majeur opus 4
  • Piotr Ilyich Tchaïkovski : Six pièces opus 51 : 6. Valse sentimentale
  • Astor Piazzolla : Libertan

Les Victoires sont un gage de confiance et d'encouragement, on se sent en tant qu‘artiste avec une confirmation d'être entendus et à partager à plus grand échelle. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

8h50 : Jean-Paul Gasparian, pianiste

Né en 1995 à Paris de parents musiciens, Jean-Paul Gasparian est admis à l’unanimité au CNSM de Paris à 14 ans, où il obtient brillamment son Master en 2015. Ses professeurs sont Olivier Gardon, Jacques Rouvier, Michel Béroff, Laurent Cabasso, et Tatiana Zelikman. Après un 3ème cycle au CNSMDP avec Michel Dalberto et Claire Désert, ainsi qu’au Royal College of Music de Londres avec Vanessa Latarche (Artist Diploma), il se perfectionne auprès d’Elisso Virsaladze en Italie.
Jean-Paul a publié au printemps 2019 son deuxième enregistrement solo pour le label Évidence, consacré à Chopin, qui a été accueilli avec enthousiasme par la presse internationale. En 2018 un premier CD était sorti pour le même label, dédié à la musique russe (Rachmaninov, Scriabine, Prokofiev), et unanimement salué (5 diapasons, 5 étoiles Classica). En février 2020 il s’est vu décerner le Prix Thierry-Scherz aux Sommets Musicaux de Gstaad, ce qui lui offre l’enregistrement d’un CD avec l'Orchestre symphonique de Berne pour le label Claves, dont la parution est prévue en 2021.

Programme musical :

  • Sergei Rachmaninov : Prélude opus 23 n°4en ré majeur (Andante cantabile)  
  • François Chopin : Polonaise n°6 opus 53 en la bémol majeur, « Héroïque 

Cette nomination est une surprise heureuse au terme d'une année difficile. C'est une reconnaissance et un encouragement qui pousse à continuer et à approfondir son travail et son interprétation.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :