Mardi 25 août 2020
25 min

Les 20 ans de l'ensemble Le Concert d'Astrée avec Emmanuelle Haïm

Après 20 années de carrière en tant que cheffe d'orchestre au sein de son ensemble Le Concert d'Astrée, Emmanuelle Haïm est au micro de Jean-Baptiste Urbain ce matin, afin de nous présenter la saison 2020-2021 de l'ensemble, ainsi que leurs nombreux projets à venir.

Les 20 ans de l'ensemble Le Concert d'Astrée avec Emmanuelle Haïm
Emmanuelle Haïm, © Marianne Rosenstieh

Les deux parents d'Emmanuelle Haïm étant mélomanes, elle commence très tôt l’apprentissage de la musique et étudie le piano, son premier instrument. Elle apprend ensuite l’orgue et le clavecin, puis entre au CNSMDP en 1979. Elle y fait des études de solfège approfondies, se familiarisant avec les règles et les ornements du répertoire baroque, dont elle ressort avec cinq premiers prix

Elle suit également des cours avec William Christie, fondateur et chef d'orchestre de l'ensemble baroque Les Arts Florissants. Son amour pour l’art lyrique la conduit à devenir directrice de chant au Centre de Musique Baroque de Versailles, puis au Conservatoire de Paris de 1990 à 2002. En parallèle, elle se familiarise avec la direction, en jouant dans les ensembles dirigés par les plus grandes personnalités du baroque, tels que Simon Rattle et William Christie, dont elle devient l’assistante.

Emmanuelle Haïm choisi par la suite la direction d’orchestre et fonde en 2000 Le Concert d’Astrée. Simultanément, elle est demandée par les scènes internationales les plus prestigieuses et connaît un succès retentissant dès 2001 au Glyndebourne Touring Opera, en dirigeant Rodelinda de Händel. Surnommée par la presse anglaise « The Ms Dynamite of French Baroque », Emmanuelle Haïm est la première femme à diriger au Chicago Lyric Opera. 

En 2019, Emmanuelle Haïm monte encore dans sa carrière en faisant ses débuts au New York Philharmonic, au London Symphony Orchestra, avec l'Opéra de Zürich et avec le Philadelphia Orchestra

La saison 2020-2021 d'Emmanuelle Haïm et du Concert d'Astrée

Cette saison 2020-2021, Le Concert d’Astrée sous la direction d’Emmanuelle Haïm présentera Le retour d’Idoménée, d’après Idoménée de Campra à l'Opéra de Lille en octobre prochain dans le cadre de l'Inattendu Festival, et Didon et Enée de Purcell au Grand Théâtre de Genève en fin de saison. Entre temps, Le Concert d'Astrée donnera une tournée des Saisons de Haydn à l’Opéra de Lille et au Théâtre des Champs-Elysées, ainsi qu'une tournée du Stabat Mater de Pergolèse à Arras, Paris et Nancy. 

En parallèle, les musiciens mènent un travail d’éveil et de sensibilisation en Région Hauts-de-France par le biais de la musique de chambre et la médiation. Le Concert d’Astrée est ainsi en résidence au collège Miriam Makeba de Lille et sillonne l’ensemble du territoire à la rencontre des publics les plus variés, pour des moments d’échanges riches et fondateurs avec les artistes de l’orchestre et du chœur.

Toutes ces activités et ces concerts sont évidemment sujets aux règles sanitaires et aux prochaines décisions du gouvernement. Emmanuelle Haïm revient sur la crise actuelle : "nous avons besoin que les salles soient remplies pour que le concert soit viable".

"On se rend compte dans cette période difficile que la musique ne peut exister si on n’est pas deux. On a besoin de partager la passion de ce qu’on aime, sinon ça perd de son essence première". Emmanuelle Haïm

Où peut-on la retrouver en concert ?

  • 19 septembre : “Huit cordes en poche”, autour de Michael Haydn et Mozart pour la donation Ladislas Kijno à Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais)
  • 3, 7, 9 et 11 octobre : Le retour d’Idoménée, d’après Idoménée d'André Campra et sur un livret d’Antoine Danchet. Il s’agit d’une création scénique mondialedans le cadre de L’Inattendu Festival à l’Opéra de Lille
  • 4 octobre : Concert de musique sacrée, autour de Charpentier et Campra, Opéra de Lille
  • 5 octobre : Le retour d’Idoménée, Opéra de Lille
  • 6 octobre : “Des goûts français et italiens”, autour de François Martin, Georg Philip Telemann, Pietro Antonio Locatelli et Georg Friedrich Händel, Opéra de Lille
  • 10 octobre : “Sonnez Hautbois, résonnez musettes !”, Autour d'André Danican Philidor, Jacques-Martin Hotteterre, Joseph Bodin de Boismortier, Michel Corrette et Jean-Philippe Rameau, Opéra de Lille
  • 13 octobre : "Les éléments", autour de Jean-Féry Rebel, Georg Friedrich Händel, Jean-Philippe Rameau, Opéra de Lille
  • 15 octobre : "Petits Motets", autour d'André Campra, Nicolas Bernier, Jean-Baptiste Morin, Louis-Nicolas Clérambault, Opéra de Lille
  • 17 octobre : “Cantates françaises”, autour de Michel Pignolet de Montéclair, Louis-Nicolas Clérambault et Jean-Baptiste Stuck, Opéra de Lille
  • 28 octobre : “Jean-Marie Leclair, l’ange ou le diable”, Opéra de Lille
  • 1 et 2 décembre : “Die Jahreszeiten”, Joseph Haydn, Opéra de Lille
  • 3 décembre : “Die Jahreszeiten”, Joseph Haydn au Théâtre des Champs-Elysées
  • 7, 8, 9, 10 et 11 décembre : ”Que cache le rouge à lèvre”, dans le cadre du festival Baroque de Pontoise
  • 16 décembre : “Musiques nocturnes”, Mozart, Opéra de Lille
  • 14, 15, 16 et 19 janvier 2021 : Au New York Philharmonic, Purcell et Handel
  • 27 janvier : "Barroco - voyage dans l’europe de musique baroque", autour de Purcell, Dowland, Marais, Charpentier, Duphly, Couperin, Monteverdi, Frescobaldi, Strozzi, Händel, Bach et Telemann, Opéra de Lille
  • 30 janvier : "Les Elements", Jean-Féry Rebel, Georg Friedrich Händel, Jean-Philippe Rameau, Opéra de Dijon
  • 16 mars : Stabat Matter de Pergolèse à l’Eglise Saint-Nicolas-en-Cité, à Arras
  • 17 mars : Stabat Matter de Pergolèse au Théâtre des Champs-Elysées
  • 21 mars : Stabat Matter de Pergolèse à l'Opéra de Nancy
  • 2, 4, 6, 8, 9, 11 mai 2021 : Didon et Enée au Grand Théâtre de Genêve
Les invités :
L'équipe de l'émission :