L'invité du jour
Entretien
Lundi 24 mai 2021
25 min

Le premier disque solo de Béatrice Uria-Monzon : "Maintenant je suis une soprano dramatique"

De mezzo-soprano à soprano, Béatrice Uria-Monzon enregistre pour la première fois un disque en récital avec "Assoluta", dont la sortie est prévue le 28 mai 2021 sur le label Aparté. Elle rend hommage à ces rôles de femmes qui l'ont inspirée pendant sa longue carrière, ses "premières amours".

Le premier disque solo de Béatrice Uria-Monzon : "Maintenant je suis une soprano dramatique"
Béatrice Uria-Monzon pour son nouveau disque "Assoluta" sorti le 28 mai 2021 sur le label Aparté, © Bernard Martinez

Le disque Assoluta de Béatrice Uria-Monzon sort le 28 mai 2021 sur le label Aparté, avec l'Orchestra della Fondazione Teatro Lirico Giuseppe Verdi di Trieste dirigé par Fabrizio Carminati. Dans ce premier enregistrement en récital, la mezzo-soprano et soprano rend hommage aux grands rôles de femmes : Adriana Lecouvreur, Tosca, Cavalleria rusticana, Andrea Chénier, Manon Lescault, Suor Angelica, Norma, Macbeth, La forza del destino.

"C'est une expérience qui m'a enrichie, et l'album est le reflet de ce que je suis à travers ces femmes."Béatrice Uria-Monzon, dans le livret de ce nouveau disque

« Assoluta » se réfère à ces voix de soprano qui firent les beaux jours des héroïnes tragiques du XIXèmesiècle : voix puissantes à la grande étendue de tessiture, au timbre chaud et riche, denses dans le grave, agiles et virtuoses dans l’aigu, et aujourd’hui presque disparues.Béatrice Uria-Monzon en est l’une de ses rares représentantes : elle interprète ici les grandsrôlesde cette vocalité dramatique avec un programme traversant quelques-uns des monuments de l’opéra romantique." 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Béatrice Uria-Monzon est une mezzo-soprano et soprano française. Fille du peintre espagnol Antonio Uria-Monzon, elle entre au Conservatoire national de musique de Bordeaux, puis intègre le Centre national d'insertion professionnelle des artistes lyriques de Marseille, et l'École d'art lyrique de l'Opéra de Paris.  
Elle commence sa carrière de chanteuse lyrique en 1989, en tant que mezzo-soprano. En 1989, elle est Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart à l'Opéra de Nancy et de Lorraine.  
Elle est connue pour avoir interprété à de nombreuses reprises le rôle-titre de Carmen de Bizet, qu'elle a interprété à l'Opéra Bastille en 1993 et 1994, puis à nouveau en 1997, 1998, 1999, et sur les plus importantes scènes du monde durant la même période.

Prochaines dates

  • Du 21 mai au 13 juin : Réouverture de l’Opéra national de Paris avec la création mondiale Le Soulier de Satin de Marc-André Dalbavie / Béatrice Uria-Monzon dans les rôles de Doña Isabel, Doña Honoria et La Religieuse
  • 15 juin 2021 : A l’Opéra de Massy, “Les Voix Solidaires”
  • 24 septembre au 03 octobre 2021 : Gioconda de Ponchielli au Théâtre du Capitole de Toulouse
  • 18 juin 2022 : Au Stade de France à Paris, elle joue Carmen aux côtés de Roberto Alagna (Don José) et Aleksandra Kurzak (Micaela)
Les invités :
L'équipe de l'émission :