L'invité du jour
Entretien
Vendredi 19 juin 2020
10 min

Le maintien du festival Terraqué à Carnac avec son fondateur et directeur, Clément Mao-Takacs

La nouvelle a été annoncée le 30 mai, le festival Terraqué à Carnac aura lieu du 27 août au 13 septembre 2020. Clément Mao-Takacs, chef d'orchestre et fondateur du festival, nous en dit plus.

Le maintien du festival Terraqué à Carnac avec son fondateur et directeur, Clément Mao-Takacs
Clément Mao-Takacs / L'invité du jour du 19/06/2020, © Sophie Crépy

Diplômé du Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Clément Mao-Takacs entame une carrière de chef d’orchestre précoce. À l’âge de 15 ans, il dirige son premier concert à la Salle Gaveau (Paris).

En 2011, il fonde le Secession Orchestra dont il assure la direction musicale. Il est également à la direction artistique de la compagnie de théâtre La chambre aux Echos.

S'il aime diriger le répertoire du XIXème et du début XXème siècle (Mahler, Debussy, Ravel, Bartók ou Stravinsky), Clément Mao-Takacs se plaît également à diriger le grand répertoire : Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms ainsi que le répertoire contemporain. Plusieurs pièces de compositeurs tels que Feldman, Ashton ou Koskinen lui sont dédiées. Il est un des rares spécialistes de la musique de Kaija Saariaho dont il dirige La Passion de Simone ou le concerto Notes on Light.

Chef d'orchestre et pianiste, Clément Mao-Tackacs mène en parallèle une carrière de pianiste soliste et chambriste, de compositeur, et dirige plusieurs festivals. Depuis quelques années, il intervient dans des établissements scolaires, des hôpitaux, des prisons et même des usines.

Le festival Terraqué

En 2016, Clément Mao-Takacs crée son propre festival, le festival Terraqué, à Carnac, en Bretagne. Il s'agit d'un festival qu’il souhaite « exemplaire », conçu comme une nouvelle donne artistique et économique.

Le nom de ce festival naissant n'a pas été choisi au hasard. « Terraqué » vient du titre d’un recueil du poète carnacois Guillevic. Employé par Hugo et Proust, ce mot signifie « de terre et d’eau », et symbolise à la fois la situation géographique de Carnac et l’esprit de ce festival, subtil rappel à l'amour de son fondateur pour la littérature.

C'est un vrai ancrage territorial pour nous.

Le 30 mai dernier, l'équipe du festival a annoncé le maintien de l'édition 2020 : elle se tiendra du 27 août au 13 septembre 2020 et accueillera le Secession Orchestra en résidence.

Durant les 18 jours de musique, la programmation proposera 16 concerts symphoniques, 10 récitals, 6 concerts de jazz et 3 concerts de théâtre musical. Parmi les artistes, probablement masqués, qui monteront sur scène, de très jeunes talents sont attendus : le comédien Loïc Richard, le jazzman Jeremy Bruyère, le pianiste Ismaël Margain ou encore les sopranos Axelle Fanyo et Marie-Laure Garnier.

Crise et covid-19 : les réflexions sur l'intermittence de Clément Mao-Takacs

Clément Mao-Takacs réfléchit à l'intermittence qu'il considère inadaptée aux réalités du métier. Il souhaiterait faire la évoluer en un statut professionnel unique réservé à tous les acteurs du monde du spectacle vivant.

Étant intermittent moi-même, et voyant comment, pendant la crise, nous étions tous confrontés au même problème d'arrêt vital de nos métiers, j'ai songé au fait que nous n'étions pas assez représentés et que nous n'existions pas légalement.

La rémunération s’appuierait sur un revenu de base correspondant au travail du musicien. Elle prendrait en compte son activité quotidienne de répétition et de travail personnel, car, contrairement à d'autres métiers, une pratique personnelle est indispensable. Néanmoins, ce statut serait unique et différencié selon les postes et les spécificités. Par exemple, un compositeur ne travaille pas de la même manière qu'un instrumentiste ayant un poste fixe dans un orchestre.

En attendant de tels avancements, Clément Mao-Takacs prépare depuis le 16 juin, à Aix-en-Provence le dernier opéra de Kaija Saariaho, Innocence, qui sera créé en 2021 et dont il assurera la création américaine à l'Opéra de San Francisco. Clément Mao-Takacs collaborera avec Susanna Mälkki, la cheffe d'orchestre finlandaise.

Les invités :
L'équipe de l'émission :