Mercredi 6 janvier 2021
25 min

Lahav Shani : "Nous ressentons une faim de faire de la musique avec les deux orchestres"

On ne l'arrête plus ! Il fête ses 32 ans le 7 janvier et a déjà une carrière bien remplie. Pianiste émérite et directeur musical des Orchestres Philharmoniques d'Israël et de Rotterdam, Lahav Shani sort un nouveau disque consacré à Beethoven, en enregistrant la 7e et le 4e Concerto pour piano.

Lahav Shani : "Nous ressentons une faim de faire de la musique avec les deux orchestres"
Le chef d'orchestre Lahav Shani sort son premier album avec l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam, un disque dédié à Beethoven sur le label Erato, © Maco Borggreve

Fils du chef de chœur israélien Michael Shani, Lahav Shani commence l’apprentissage du piano à l’âge de six ans. A partir de 2007, date à laquelle il interprète le Concerto pour piano de Tchaïkovski sous la direction de Zubin Mehta, Lahav Shani multiplie ses collaborations avec l’orchestre. En 2010, il se joint par exemple à la tournée asiatique, y participant tour à tour comme pianiste soliste, contrebassiste, et assistant du chef.

Directeur musical de l'Orchestre Philharmonique d’Israël et de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam

Sa relation étroite avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël débute en 2007 lorsqu’il exécute le Concerto pour piano de Tchaïkovski sous la direction de Zubin Mehta, et continue en 2010 quand il rejoint ce dernier et l’orchestre en tournée en Asie, tournée à laquelle il participe en tant que pianiste soliste, assistant du chef d’orchestre et contrebassiste. En 2020, il prend la suite de Zubin Mehta en tant que directeur musical de l'Orchestre Philharmonique d’Israël. Deux générations cohabitent dans cet orchestre, puisqu'il y retrouve quelques professeurs et d'anciens instrumentistes, ainsi que des collègues de sa génération avec qui il a étudié. 

En 2018, il devient le chef d'orchestre de l'Orchestre philharmonique de Rotterdam, devenant le plus jeune chef d'orchestre de l'histoire de cet orchestre.
A Rotterdam, où il est le directeur musical depuis 2020, l'entente avec les musiciens de l'orchestre a été immédiate. Le chef parle même de coup de foudre dès la première heure. 

Faire de la musique à la radio est une chose, mais cela ne remplacera pas les concerts en public.

Lahav Shani explique que durant le confinement les deux orchestres voulaient continuer à jouer, car il n'était pas question de vivre cette période dans le silence. A Rotterdam, les musiciens ont été accompagnés et soutenus financièrement, malheureusement en Israël, cela n'a pas été le cas. Cependant, les deux orchestres avait la meme soif de musique. 

"C’est un grand honneur pour moi d’avoir été nommé directeur musical de l’Orchestre Symphonique et de  poursuivre la voie d’une figure mythique telle que Zubin Mehta. (…) Cet orchestre a accompagné mon développement musical depuis mon plus jeune âge, et ma relation intime avec l’orchestre m’a guidé tout au long de ma carrière artistique." Lahav Shani

Ludwig van Beethoven

Le chef entretient une passion particulière pour Beethoven. Pour lui, parler de musique en orchestre et en piano signifie une "personnalité double" traitée par le compositeur et l'interprète. "C'est une musique qui nous emporte de façon naturelle. Cette solitude pianistique touche à la personnalité elle-même de Beethoven."

La musique de Beethoven est un monde en soi. Ses symphonies sont un monde à part, tout comme sa musique pour piano.

Lahav Shani en 6 dates : 

  • 2010 : chef assistant de Zubin Mehta lors de la tournée de l’orchestre en Asie
  • 2013 : dirige l’Orchestre Philharmonique d’Israël lors de l’ouverture de la saison
  • 2013 : remporte à 23 ans le Premier Prix du Concours international de direction Gustav-Mahler
  • 2017 - : Principal chef invité de l’Orchestre Symphonique de Vienne
  • 2018 - : Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam
  • 2020 - : Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique d’Israël

Sortie du disque Beethoven : Symphonie n°7 et concerto pour piano n°4 le 27 novembre 2020 sur le label Erato, avec l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam. 

"J'ai ressenti un lien immédiat et unique avec l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam dès notre première rencontre", explique-t-il. "Je suis ravi, en tant que chef d'orchestre, de pouvoir partager notre musique avec un  public international plus large grâce à nos enregistrements". Lahav Shani

Prochains concerts de Lahav Shani

Sans public, nous avons décidé d'explorer du nouveau répertoire, des musiques d'hier et d'aujourd'hui rarement jouées, composé de différentes générations d'israéliens.

Les invités :
L'équipe de l'émission :