Mercredi 9 septembre 2020
25 min

Lang Lang : "Pour nous pianistes, Les Variations Goldberg, c’est notre Everest ! C'est le haut de la pyramide"

Resté en Chine, Lang Lang évoque la sortie de son double-disque intimiste et personnel consacré aux Variations Goldberg de Bach. La version studio est couplée d'une version live enregistrée en l'Église Saint-Thomas de Leipzig, où exerça le compositeur durant plus de 25 ans et où il repose désormais.

Lang Lang : "Pour nous pianistes, Les Variations Goldberg, c’est notre Everest ! C'est le haut de la pyramide"
Le pianiste Lang Lang lors d'un concert en Argentine en 2016, © Getty / Gabriel Rossi

Âgé de 38 ans, Lang Lang est probablement le pianiste le plus connu au monde !
Né en Chine, il commence ses études de piano à 3 ans et intègre quelques années plus tard le Conservatoire de Pékin où il se lance dans de nombreuses compétitions.
Il remporte le premier prix du Concours Tchaïkovski pour jeunes musiciens en 1995. Sa carrière est alors définitivement lancée !
En 2009, son nom figurait même dans le Time 100, comme étant l'une des personnalités les plus influentes au monde. Cette année là, son album "Piano Book" était l'album le plus vendu dans le secteur de la musique classique.
Lang Lang a passé son confinement à Shanghai. Il nous raconte qu'il en a profité pour apprendre de nouvelles pièces telles que des Mazurkas de Chopin et de se plonger dans la musique de Debussy tout en élargissant son attrait pour le répertoire baroque.
Durant ces mois sans concerts, Lang Lang a également joué virtuellement aux côtés de Celine Dion, Andrea Bocelli et Lady Gaga dans le cadre des vidéos One world together at home.

Sur les traces de Bach

Après s'être blessé à la main gauche en 2017, Lang Lang revient avec un double disque qui lui tient à coeur. Il a gravé les monumentales Variations Goldberg de Bach.
Enregistré en l’église St Thomas de Leipzig, là où Bach travailla durant plus de 25 ans en tant que cantor (à partir de 1723 et jusqu’à sa mort en 1750), ce disque est un véritable hommage au compositeur. Dans cette église, où repose la sépulture du compositeur sous le choeur de l’église St Thomas, transparaît l'âme de Bach. 

"C'était un moment tout à fait exceptionnel et particulier d’interpréter la musique de Bach non loin de sa tombe. J’ai essayé d’apprendre l’interprétation de Bach telle qu’elle était jouée sur un orgue baroque. Je voulais ressentir la pièce et retrouver un son plus authentique et véritable, plus proche de la musique baroque" déclare le pianiste.
Avec la sortie de ces deux versions, Lang Lang veut mettre en perspective la spontanéité de la version live face à une version studio plus travaillée pour retrouver le son qu'il avait à l'esprit avant cet enregistrement.

"Je n'ai rien à prouver à qui que ce soit" Lang Lang

Après de longues années à étudier ces Variations Goldberg, qu'il a commencé à jouer à l'âge de 10 ans, le pianiste a senti que c'était le bon moment pour les graver au disque.
Pour ce faire, il s'est entouré de grands musiciens tels que Andreas Staier ou encore avec le regretté Nikolaus Harnoncourt. Grâce au claviériste, Lang Lang a trouvé une manière d’aborder et de comprendre le concept de "son baroque" : des variations de tempo, du jeu de pédales au rubato, le pianiste est à la recherche d'une voix plus authentique.

Dans son interview, Lang Lang parle de sa vision des Variations Goldberg de Glenn Gould. Selon lui, Gould lui a permis de "comprendre l'oeuvre de façon totalement différente". Il rajoute que Glenn Gould lui "a donné tellement de nouvelles voix à explorer pour revoir la structure de la musique de Bach".

Les invités :
L'équipe de l'émission :