Lundi 24 août 2020
24 min

La nouvelle saison de La Philharmonie de Paris avec Laurent Bayle

A quelques jours de la réouverture de La Philharmonie de Paris, Jean-Baptiste Urbain accueille son directeur général. L'occasion de parler des prochains concerts qui s'y dérouleront et des enjeux et incertitudes auxquels Laurent Bayle devra faire face.

La nouvelle saison de La Philharmonie de Paris avec Laurent Bayle
Laurent Bayle, directeur général de la Philharmonie de Paris, © William Beaucardet

La Philharmonie de Paris voit le jour en janvier 2015 sous l’impulsion de Laurent Bayle.
Depuis novembre 2006, il est le président du conseil d’administration de l’association Philharmonie de Paris. En 2016, il est reconduit pour un second mandat dans ses fonctions de directeur général de la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris.
Parallèlement, Laurent Bayle est nommé président du Festival Musica à Strasbourg en 2017. Cette année, l’édition se déroulera du 17 septembre au 3 octobre.

Comme toutes les institutions musicales et culturelles, La Philharmonie de Paris a fermé ses portes début mars. A partir du 9 mars dernier, le complexe situé à La Villette s'est mis à l’arrêt.
Durant le confinement, La Philharmonie a proposé aux internautes des concerts à revoir sur son site internet. Des archives étaient exhumées pour le plus grand plaisir des mélomanes.
Des concerts sans public ont ensuite été organisés dès le 27 mai grâce à l’Orchestre de Paris, la phalange parisienne qui est en résidence permanente à La Philarmonie.

Le premier concert avec public a eu lieu le 9 juillet dernier. L’Orchestre de Paris a invité son futur directeur musical, Klaus Makela à le rejoindre pour un programme Ravel et Beethoven. Le chef finlandais vient d'être nommé directeur musical de l’orchestre (le 8ème après Daniel Harding). Il prendra ses fonctions en septembre 2022. Il est pour l’instant conseiller artistique.

Le secteur culturel est évidemment l'un des premiers touchés par la crise du Coronavirus. Laurent Bayle doit faire face à un grave déficit pour l'institution. Selon lui, il estime une perte de 5 millions d’euros d’ici à décembre 2020.

Une rentrée musicale particulière 

La Philharmonie de Paris rouvre ses portes officiellement le 4 septembre avec le festival Jazz à la Villette. Jusqu’au 13 septembre, de grands noms du jazz vont se relayer sur la scène parisienne.  La jauge est évidemment réduite, limitée à 15 000 personnes au lieu de 35 000 en 2019. Certains musiciens ne pourront pas se produire car les frontières restent encore infranchissables pour de nombreux pays. 

Le premier concert du 4 septembre réunira les pianistes Bojan Z, Eric Legnini, Baptiste Trotignon et Pierre de Bethmann. Ce concert sera diffusé le 5 septembre dans le Jazz Club d'Yvan Amar.
 

L’Orchestre de Paris fera sa rentrée le 9 septembre avec la chef Marin Alsop et la pianiste Khatia Buniatishvili. Laurent Bayle a privilégié les musiciens français et les ensembles en résidence tels que l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre de Chambre de Paris ou encore l’Orchestre national d’Île-de-France.
Selon lui, il déplore 20% d’annulation de sa programmation sur toute la saison lié aux musiciens anglais ou américains qui ne peuvent se rendre en France. Les musiques actuelles sont les plus touchées par cette crise, le public ne pouvant rester debout.

Laurent Bayle ne sait pas comment se déroulera précisément la rentrée de La Philharmonie. Toutefois, il pense que l'Etat fait actuellement le maximum pour permettre un remplissage le plus complet possible même si aujourd'hui les conditions sanitaires ne le permettent pas.

"Nous devrions commencer comme nous avons fini la saison dernière, avec des moitiés de salle (...) nous serons plus stricts sur le port du masque, même pendant le concert" Laurent Bayle

Les invités :
L'équipe de l'émission :