L'invité du jour
Entretien
Vendredi 28 février 2020
25 min

Jean-Guihen Queyras est notre invité du jour

Complices ; c'est le titre significatif du dernier disque d'Alexandre Tharaud et Jean-Guihen Queyras : ce dernier est avec nous ce matin pour en parler.

Jean-Guihen Queyras est notre invité du jour
Jean-Guihen Queyras, © Getty / ullstein bild

Après des études précoces au Conservatoire National Supérieur de Lyon auprès de Reine Flachot, Jean-Guihen Queyras se perfectionne en Allemagne avec l’aide d’une bourse du Ministère de la Culture. Il complète ensuite sa formation aux Etats-Unis successivement avec Harvey Shapiro et Timothy Eddy. Parallèlement à ses études, il participe aux master-classes de Mstislav Rostropovitch, Yo-Yo Ma, Paul Tortelier  ou encore Anner Bylsma.

Longtemps soliste de l’Ensemble intercontemporain, influencé en profondeur dans son travail par la personnalité de Pierre Boulez, Jean-Guihen Queyras ne se cantonne pas au domaine contemporain, mais pratique un éclectisme qu’il considère comme positif.

Son expérience à l’Ensemble intercontemporain et son ouverture à la musique d’aujourd’hui lui ont permis d’être le créateur des concertos de Gilbert Amy, Bruno Mantovani, ou encore d’obtenir à Londres en 1995 le précieux Gramophone Contemporary Music Award pour l’enregistrement du Concerto pour violoncelle de Györgÿ Ligeti.

Inséparable de son activité de concertiste, la volonté de transmettre conduit Jean-Guihen Queyras à enseigner ; il est professeur à la Musikhochschule de Freiburg, et considère que les échanges avec les élèves sont des éléments précieux dans sa vie de musicien.

Sortie CD : Complices, avec Alexandre Tharaud

Sorti le 10 janvier dernier chez Harmonia Mundi, ce disque est en adéquation parfaite avec son titre : Alexandre Tharaud et Jean-Guihen Queyras, l'un pianiste, l'autre violoncelliste, sont complices aussi bien à la ville que sur scène. En résulte une très belle entente musicale, "le temps d’un album conçu tel un recueil de nouvelles, autour de chefs-d’œuvre connus ou méconnus du répertoire". 

"Le bis, c’est la quintessence de ce qu’on recherche toujours dans notre vie de musicien. On se tourne vers la musique pour sortir de notre condition humaine et quotidienne. On veut s’envoler et être libre. Le moment du bis, c’est ça ! La spontanéité est donc importante". Alexandre Tharaud

Jean-Guihen Queyras travaille avec la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker. Il interprète les suites de Bach dans le spectacle “Mitten im Leben sind”. "Ma collaboration avec Anne Teresa de Keersmaeker est née de mon désir de jouer avec elle. Elle va à la racine d’une œuvre, de son langage, de sa structure et de son âme. Ça a influencé mon jeu de Bach". Jean-Guihen Queyras

Prochains concerts 

  • Le 6 mars à Desingel, Antwerpen, Belgique - Programme BEETHOVEN, avec Daniel Sepec, violon, Tabea Zimmermann, alto et Jean-Guihen Queyras, violoncelle
  • Le 29 mars à l'Opéra de Limoges, France - Programme Bach “Mitten im Leben sind”, avec Anne-Teresa de Keersmaeker
  • Le 2 avril au Théâtre des Champs-Elysées, Paris, France - Programme Saint-Saëns / Boulez / Schubert avec l’Orchestre de Chambre de Paris et Douglas Boyd, direction
  • Le 28 avril à la Philharmonie de Paris - avec Isabelle Faust, Anne Katharina Schreiber, Antoine Tamestit, Danusha Waskiewicz et Christian Poltéra 
  • Le 29 avril à la Philharmonie du Luxembourg - avec Isabelle Faust, Anne Katharina Schreiber, Antoine Tamestit, Danusha Waskiewicz et Christian Poltéra
  • Les 13 et 14 mai à l'Auditorium du Nouveau Siècle, Lille, France, avec l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch
  • Le 15 mai à la Scène Vauban, Gravelines, France, avec l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch
Les invités :
L'équipe de l'émission :