L'invité du jour
Entretien
Vendredi 26 novembre 2021
25 min

Jean-Christophe Spinosi : "Je voulais créer un ensemble à la fois baroque et moderne"

Le directeur musical Jean-Christophe Spinosi célèbre cette année les trente ans de l'Ensemble Matheus qu'il a fondé. Il fêtera cet anniversaire au Théâtre des Champs-Elysées le 27 novembre avec un programme allant de l'opéra à la chanson.

Jean-Christophe Spinosi : "Je voulais créer un ensemble à la fois baroque et moderne"
Le directeur musical Jean-Christophe Spinosi, © JB MILLOT

L'Ensemble Matheus était au départ un quatuor. C'était avant tout une expérimentation, à une époque où la pratique musicale était scindée entre les "baroqueux" et les "moderneux". La volonté de l'Ensemble était, tout d'abord de devenir un orchestre, mais aussi de se placer sur les deux camps, de faire ressentir et réintégrer le swing dans la musique baroque.

Les 30 ans d'un ensemble toujours en mouvement

Pourquoi le nom Matheus ? Jean-Christophe Spinosi explique qu'il est inspiré du nom de son fils, à peine né au moment de la formation de l'Ensemble. La ressemblance avec le Quatuor Amadeus est totalement fortuite.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le dernier enregistrement de l'Ensemble date de 2018 et illustre une baisse de rythme dans les enregistrements, une volonté du chef : "J'ai arrêté d'enregistrer pour ne jamais jouer deux fois de la même manière". C'est vers les courts-métrages que l'Ensemble se tourne, toujours dans le renouvellement et dans l'énergie.

C'est d'ailleurs cette énergie qui lui a été reprochée pendant des années. Il poursuit cependant dans cette voie et dans le décloisonnement de la musique classique avec d'autres arts et d'autres époques, notamment avec des danseurs de breakdance, des rappeurs ou des slameurs, "les moments de rencontre sont des clashs, des battles".

Pour cette soirée anniversaire, un programme surprise, qui commence par du classique pour aller progressivement vers la chanson française, de "la musique pour créer de la joie" avec notamment Mohamed Abozekry, "le Mozart du Oud".

Depuis quelques années, les ensembles baroques se multiplient, ce qui constitue une bonne chose pour Jean-Christophe Spinosi.

Plus il y a de musiciens, mieux c'est

En faisant toujours attention à la standardisation, le chef de l'Ensemble Matheus "espère que cette multiplication des ensembles baroques va donner une multiplicité des voix".

L'équipe de l'émission :