L'invité du jour
Entretien
Mercredi 3 mars 2021
25 min

Marie-Nicole Lemieux : "La France est le pays où les artistes ont été le plus protégés"

La contralto québécoise est de passage à Paris le temps d'un concert enregistré à huis clos à l'Opéra Comique intitulé "Concert de gala pour salle vide”, imaginé par Michel Fau, en remplacement de la production de La Belle Hélène d’Offenbach prévue initialement.

Marie-Nicole Lemieux : "La France est le pays où les artistes ont été le plus protégés"
La chanteuse Marie-Nicole Lemieux est à l'Opéra Comique à Paris pour l'enregistrement d'un "Concert de gala pour salle vide" à voir en streaming, © Denis Rouvre

La contralto Marie-Nicole Lemieux aurait dû être à l'affiche de la Belle Hèlène de Jacques Offenbach du 3 au 11 mars à l'Opéra Comique dans la mise en scène de Michel Fau. La situation sanitaire ne le permettant pas, le metteur en scène a imaginé un spectacle : "Concert de gala pour salle vide”, réunissant la même distribution prévue pour l'opéra-bouffe d'Offenbach. Avec Les Frivolités Parisiennes, le chœur Les éléments et des chanteurs de renoms tels que Marie–Nicole Lemieux, Philippe Talbot ou encore Franck Leguérinel, ce gala sera capté et diffusé plus sur France Télévisions.

Pour la première fois de ma vie en 20 ans, je n'ai pas voyagé pendant un an.

Alors que les répétitions ont débuté il y a quelques jours à peine, se retrouver à nouveau sur les planches d'un théâtre en France, entourée d'un chef d'orchestre et d'un orchestre "offre un nouveau regard". Le travail entre Michel Fau et la contralto fut une évidence : "Il y a une connexion claire entre nous".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"La situation au Canada est terrible"

C'est un ton grave que prend Marie-Nicole Lemieux lorsqu'elle s'exprime sur la situation économique de la culture dans son pays : "Le peu de subventions ont été données aux producteurs et aux salles, il n'y a eu aucune redistribution d'argent aux artistes".

Le statut d’intermittence étant une spécificité bien française, les artistes canadiens en sont dépourvus et sont des "travailleurs autonomes", sans aucune sécurité d'emploi.

Marie-Nicole Lemieux mesure la chance qu'elle a d'avoir pu continuer à faire son métier et d'être active sur le territoire canadien : "J'ai participé à une intégrale des mélodies de Massenet, j'ai été en résidence avec l'Orchestre Symphonique de Montréal, et j'ai surtout eu le bonheur de faire un récital avec Louis Lortie ! Je me suis nourrie de cette année en tant qu'artiste."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Les invités :
L'équipe de l'émission :