Mardi 5 janvier 2021
25 min

Gabriel Tchalik: "J'aime chercher de nouvelles partitions, creuser les sujets, la philosophie m'a poussé à ça"

Après un premier disque contemporain "Thierry Escaich - Short Stories", paru en septembre 2019, le jeune Quatuor Tchalik a sorti le 20 novembre dernier son deuxième disque, intitulé sobrement "Reynaldo Hahn". Ils seront en concert le 8 janvier 2021 à la Salle Cortot, à Paris.

Gabriel Tchalik: "J'aime chercher de nouvelles partitions, creuser les sujets, la philosophie m'a poussé à ça"
Gabriel Tchalik, du Quatuor Tchalik, © Pietro Locatelli | Caprices pour violon n° 6, 7 et 8 par Gabriel Tchalik

Tout jeune quatuor, "Reynaldo Hahn" est le deuxième disque des frères et sœurs Tchalik, dans les bacs depuis le 20 novembre dernier. Dans ce disque, vous retrouverez les œuvres pour cordes et piano du compositeur français d'origine vénézuélienne, Reylando Hahn. On connait ce compositeur pour sa production lyrique et son corpus mélodique, mais sa musique de chambre recèle de véritables trésors, fraîche d'inspiration !

Pour ce faire, le quatuor a fait appel a leur frère aîné Dania Tchalik, afin d'assurer les parties de piano.

A l'intérieur se trouve le Quintette pour piano et cordes (1922), extrêmement cher à la fratrie Tchalik, car c'est avec ce morceau que les cinq musiciens se sont produit pour la première fois en concert en 2013.

Distribution :

Gabriel Tchalik, violon I
Louise Tchalik, violon II
Sarah Tchalik, alto
Marc Tchalik, violoncelle
Dania Tchalik, piano

Prochains concerts du Quatuor Tchalik

  • Vendredi 8 janvier
    Salle Cortot - Gala Reynaldo Hahn - 19h
    8 mélodies par deux élèves de l’Ecole Normale
    2 improvisations sur des Airs Irlandais pour violoncelle et piano (Marc et Dania Tchalik)
    Quatuor n°1 en la mineur
    Quintette avec piano
    entrée libre - réservation obligatoire : reservationtchalik@gma
  • Samedi 20 mars
    Nuit du Quatuor ProQuartet - Musée de l’Orangerie de Paris salle des Nymphéas
    Beethoven op.95 en fa mineur
    Pierre Farago - Quale Stormo d’augei notturno (commande du Quatuor Tchalik créée à la Philharmonie de Par
  • Dimanche 16 mai
    Zürich - St Peter’s Church
    Beethoven op.130 et Grande Fugue
    Pierre Farago - Quale Stormo d’augei notturno (commande du Quatuor Tchalik créée à la Philharmonie de Par
  • Jeudi 10 juin
    Auditorium du Louvre
    Saint-Saëns n°1 op.112 en mi mineur
    Saint-Saëns n°2 op.153 en sol maj
  • Samedi 12 juin
    Collège des Bernardins
    Brahms Quintette avec clarinette op.115 en si mine
  • Dimanche 20 juin
    Festival Auvers-sur-Oise
    Beethoven op.18 n°5 en la majeur
    Thierry Escaich Short Stories pour violon et piano
    Reynaldo Hahn Quintette avec piano en fa dièse mi

Quatuor Tchalik

Issu d’une famille franco-russe, le Quatuor Tchalik présente la caractéristique unique d’être constitué de quatre frères et sœurs. Bercés par une tradition familiale où la musique tient un rôle central, ils jouent ensemble depuis leur plus jeune âge. Cette immersion au cœur de la musique de chambre leur a permis de développer un jeu naturel, une respiration collective et une communion artistique d’exception.Ces qualités ont été reconnues dès le premier concours international auquel le Quatuor Tchalik a participé. En février 2018, il a en effet brillamment remporté le Premier Prix lors du Concours Mozart de Salzbourg, le jury lui décernant également le Prix Spécial pour la meilleure interprétation d’un quatuor de Mozart.

En parallèle, le Quatuor Tchalik se passionne également pour le répertoire contemporain. Il a ainsi créé les œuvres de personnalités telles que Jacques Boisgallais, Michèle Reverdy, Bastien David, et sort en 2019 son premier album, "Short Stories", consacré à la musique de chambre de Thierry Escaich, résultat d’un long travail avec le compositeur. Cet album reçoit en février 2020 le Choc de Classica. En 2020, il assure la création mondiale de "Quale stormo d’augei notturno" de Pierre Farago à la Philharmonie de Paris.
Le Quatuor Tchalik joue sur des instruments du luthier Philippe Mitéran et avec des archets de l’archetier Konstantin Cheptitski, fabriqués spécialement à son intention.

Reynaldo Hahn est un des rares compositeurs à avoir trouvé cette grâce, cette légèreté, cette élégance que beaucoup de compositeurs après Mozart ont cherché toute leur vie. Cette légèreté est ineffable, c'est tout sauf rationnel." 

Les invités :
L'équipe de l'émission :